A la faveur d’une conférence de presse tenue dans ses locaux hier, vendredi 24 juillet 2020, la société de brasserie de Guinée (SOBRAGUI) a procédé au lancement officiel de son application « SOBRACITY ». Cette application mobile de 15 Mo (Méga octets), téléchargeable à partir de Playstore, Appstore et disponible aussi sur QR Code, est une réponse aux contraintes que subit cette société depuis le début de la pandémie de COVID-19 en Guinée. Elle permet notamment à ses utilisateurs de se géo-localiser et de localiser facilement, à partir de leurs téléphones, les points de distribution et de vente des produits de la SOBRAGUI, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Selon nos informations, SOBRACITY est une application 100% gratuite qui a été conceptualisée et réalisée par la SOBRAGUI en faveur de ses clients distributeurs, ainsi que ses partenaires des points de vente en détail et ses consommateurs. En clair, SOBRACITY est un répertoire qui regroupe de nombreux endroits géolocalisables dans le Grand Conakry (la ville de Conakry et ses environs) et qui permet de commander et de se faire livrer les produits de la SOBRAGUI.

Egalement, cette application mobile s’inscrit dans le souci d’accompagner la digitalisation de la Guinée. C’est pourquoi, elle a été conçue et réalisée pour offrir une plus grande visibilité aux points de vente ; et, surtout, faciliter la vie aux guinéens et aux touristes qui l’utiliseront. Car, à travers leurs téléphones, les utilisateurs de SOBRACITY auront toutes les informations sur les endroits de Conakry où on peut sortir (bars, discothèques, maquis, boites de nuit…), manger (restaurants, fast-foods, cafés…), dormir (hôtels, résidences, motels, auberges…), acheter (supermarchés, supérettes, dépôts, boutiques de stations…). Et, cela, tout en leur permettant, grâce à la géolocalisation de rallier très facilement ces lieux.

SOBRACITY propose également des informations relatives aux événements (soirées dansantes, concerts, promo, anniversaires, happyhours, afterworks, fêtes…) et autres bons plans sur Conakry. Et, pour le Directeur Général de la SOBRAGUI, Guy Lecloux, la mise sur pied de cette application est une réponse aux impacts de la COVID-19 sur son entreprise dont le volume de production a baissé de 30% au début de cette année en Guinée, après la fermeture des bars par les autorités du pays.

Guy Lecloux, Directeur Général de la SOGRAGUI

« SOBRAGUI est un producteur local qui commercialise ses propres bières, sa boisson gazeuse, sa boisson Energy… Avec l’épidémie de COVID-19 qui nous a tous atteint, nous particulièrement, ce qui nous atteint, c’est la fermeture des bars. On a perdu au début de l’année 30% de volume… Nous avons dû penser à des moyens de contrer et de pourvoir faire quelque chose. On a pensé au départ à faire de la livraison à domicile. Mais, en réfléchissant plus loin, on s’est dit pourquoi ne pas utiliser une application qui donne aux gens une assistance pour découvrir les lieux de divertissement. Donc, à partir de là, nous avons développé SOBRACITY grâce au travail de nos commerciaux ; mais, également d’une société locale qui nous a beaucoup aidés pour mettre en forme cette application », a expliqué Guy Lecloux, lors de sa conférence de presse de ce vendredi.

En plus du lancement de son application mobile, la SOBRAGUI a signé un contrat avec le Dj Mannequin, l’artiste guinéen Oudy 1er (de son vrai nom Ousmane Ziakiou Deen Camara). Et, c’est le promoteur du « Coupé Décalé » et artisan du célèbre tube « Tchoumakaya » qui a été choisi pour être l’ambassadeur de SOBRACITY.

L’artiste guinéen Oudy premier

« Je suis très heureux de porter ce chapeau d’ambassadeur ; et, je suis plus que convaincu qu’avec la bénédiction des parents et du bon Dieu, je pourrais donner satisfaction à la SOBRAGUI. Je suis très honoré de participer à un projet comme ça, qui permet en quelque sorte aussi de valoriser notre pays. C’est-à-dire chercher à s’organiser, parce que moi-même je suis souvent confronté à ces genres de problèmes. Souvent, tard la nuit, j’ai faim, j’ai envie de manger ; mais, je ne sais pas à proximité de moi dans quel restaurant il faut aller manger. Ou, souvent, quand je veux indiquer un endroit à quelqu’un, je suis obligé de rester au téléphone avec lui pour lui dire rente à gauche, va à droite… Désormais, avec SOBRACITY, il suffit juste de se localiser, de télécharger l’application ; et, ça vous conduit jusqu’à la personne ou le restaurant que vous cherchez à proximité. Vraiment, merci et félicitation à l’équipe marketing de la SOBRAGUI, à travers son Directeur Général. Je suis très honoré et je suis plus que convaincu qu’ensemble nous allons réussir ce combat. En tout cas, je reste encore à votre entière disposition », a indiqué l’artiste Oudy 1er.

Nvaly Sacko, président de l’association des tenanciers

Présent à ce lancement officiel de l’application SOBRACITY, le président de l’association guinéenne des Tenanciers, N’Valy Sacko, a remercié la SOBRAGUI pour cette initiative. « Evidemment, la SOBRAGUI est notre partenaire privilégié ; car, nous sommes en contact permanent avec les clients. Donc, nous sommes les mieux placés pour relever de faillite ou de bon sur leurs produits. Je vous remercie pour l’intérêt que vous accordez à notre association ; et, je vous assure que nous allons travailler en synergie », a-t-il dit.

A terme, le volet E-commerce de SOBRACITY permettra aux tenanciers de CHRD (cafés, hôtels, restaurants, discothèques) d’avoir leur propre espace pour ajouter leurs évènements à partir de l’application ; et, aux utilisateurs de commander et se faire livrer directement par les points de vente en un temps record. Et, pour la ministre du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’artisanat, Salla Fanta Fanyi Camara, à travers la mise en place de cette application, la SOBRAGUI a su trouver la formule pour faire de la calamiteuse COVID-19 une opportunité de création de richesse.

Madame Salla Fanta Fanyi Camara, ministre du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’artisanat

« J’ai été séduite tout à l’heure quand j’ai vu cette application… Vous savez, je le dit souvent, la COVID-19 n’est pas une fatalité. Mais, il faut plutôt percevoir la COVID-19 comme une opportunité pour créer de la richesse et de trouver d’autres canaux de commercialisation de nos produits. Et, la SOBRAGUI, à travers ses techniciens, a réussi à trouver cet outil qui est formidable… Vous savez, quand on parle de village planétaire, c’est la proximité que nous arrivons à créer entre les produits et les consommateurs… J’ai été très honorée d’être là, j’ai été invitée par mon frère (l’artiste Oudy 1er) qui est votre ambassadeur. Et, je lui souhaite plein de bonheur ; parce que le simple fait de pouvoir vendre ce produit, il aurait fait que pour son pays. Aucun contrat ne peut compenser ce dévouement. Alors Oudy, si le produit marche, tu aurais gagné et tu aurais contribué à faire de la COVID-19 une opportunité », a indiqué la ministre Salla Fanta Fanyi Camara.

A noter qu’à partir de la semaine prochaine, Oudy 1er va entamer une série de « concerts live » avec la SOBRAGUI pour mieux faire connaitre « SOBRACITY ». Ces concerts, dénommés « Confinement Show », se tiendront à partir d’un studio live et seront disponibles sur la page officielle de la SOBRAGUI et sur les comptes du Dj Mannequin.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin