C’est à un évènement inédit que les populations de la commune urbaine de Siguiri ont assisté dans la matinée de ce lundi, 1er mars 2021. Des imams en colère ont pris d’assaut les artères de la ville pour protester contre la « validation » de Elhadj Haroune Doumbouya au poste de secrétaire préfectoral de la ligue islamique de Siguiri. Cette marche pacifique (mais pleine de sens) n’a pas été réprimée. Et, les imams manifestants ont promis de battre le pavé jusqu’à la satisfaction de leur revendication, à savoir le limogeage de Elhadj Haroune Doumbouya de la tête de la ligue islamique préfectorale, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

C’est peu avant 11 heures que ces imams sont descendus dans la rue pour exprimer leur désapprobation sur le choix porté sur Elhadj Haroune Doumbouya pour conduire les destinées du secrétariat de la ligue islamique préfectorale. Ces guides spirituels sont partis du quartier Riyad (où se trouve le siège de l’association des imams) pour le centre-ville de Siguiri. Ces imams ont parcouru au moins un kilomètre pour se faire entendre.

Oustage Abdoul Karim Konaté, porte-parole des manifestants

« Aujourd’hui nous avons décidé de marcher à Siguiri pour faire attendre notre cris de cœur. On ne peut pas jouer avec la religion de Dieu, c’est loin de la politique. Tous les imams de Siguiri, par consensus, ont choisi Elhadj Issa Fofana par sa bonne conduite et sa foi en Allah. Les gens sont venus le limogé. Nous avons écrit au secrétariat général de la ligue Nationale pour dire non. Au moment où nous attendons le secrétaire général de la ligue nationale pour dire la charia, une autre personne qui n’a aucune personnalité religieuse et politique vient parler au nom du président de la république pour nous dire  qu’il a  validé Haroune Doumbouya. Nous disons non et non. Et, nous allons continuer à manifester », Oustage Abdoul Karim konaté, porte-parole des manifestants.

A noter que les imams menacent de continuer à marcher jusqu’à la « manifestation de la vérité ».

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guinneematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin