Ibrahima Sory Diakité, maire de Mandiana

Les citoyens de la commune urbaine de Mandiana, dans la Région Administrative (RA) de Kankan, relevant de la Haute Guinée commencent à être situé sur l’utilisation des 150 millions de francs guinéens de recettes issues de l’exercice budgétaire 2019 de cette collectivité, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

L’on se rappelle que dans le cadre de l’organisation des fêtes tournantes, le président Alpha Condé a fait réaliser, pour la ville de Mandiana, un marché de 40 boutiques et 782 tables. Cette infrastructure marchande devaient, dit-on, rapporter à la mairie 2 millions par boutique et 100 mille francs par table. Pour un montant global de 150 millions de francs guinéens n’apparaissant pas dans les recettes internes de la commune de Mandiana pour l’exercice 2020. Au contraire, en lieu et place de ce montant les autorités communales de Mandiana n’ont déclaré que 20 millions comme recettes issues de ce marché. Ce qui a fait couler beaucoup d’encre et de saliver ces derniers temps dans la ville. Au point de susciter la curiosité de la presse locale.

Le maire de Mandiana, Ibrahima Sira Diakité n’a pas voulu se prêter à nos questions autour de ce sujet. En attendant, une source généralement bien informée a confié à Guineematin.com que le montant dont il est question à été recouvré et investi en 2019. Année à laquelle l’état d’urgence sanitaire interdisait tout regroupement. Comme pour dire que la presse locale qui était également confinée n’a pas suivi les actions réalisées par la mairie de Mandiana en 2019.

De Mandiana, Mamady Keita pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin