Santé : lancement du financement basé sur les résultats à Kindia

Initié par le ministère guinéen de la santé à travers la CNT-FBR et financé par la banque mondiale, le « financement basé sur les résultats » a été lancé samedi dernier, 27 mars 2021, dans la région administrative de Kindia. La cérémonie de lancement des travaux de cette composante du projet « renforcement des services et capacité sanitaires » en Guinée s’est déroulée dans la salle du gouvernorat de Kindia, en présence de plusieurs cadres régionaux, préfectoraux et communaux de la région de Kindia. Elle a été présidée par Dr Doman Traoré, le directeur de cabinet au gouvernorat de Kindia.

Selon les informations, le « financement basé sur les résultats » est une réforme du système de santé qui vise à améliorer la qualité des services et soins de santé fournis à la population à travers une approche contractuelle. C’est aussi une nouvelle approche du ministère guinéen de la santé qui doit avoir pour effet de payer les résultats des structures de la santé en fonction de ce qu’elles ont réalisé. C’est pourquoi, en présidant à la cérémonie de lancement de cette composante du projet « renforcement des services et capacité sanitaires » en Guinée, Doman Traoré, le directeur de cabinet au gouvernorat de Kindia, a rassuré de l’engagement individuel et collectif des autorités de la ville des agrumes pour son encrage dans la région de Kindia.

« Avec toutes ses initiatives novatrices, les ressources, la logistique et les compétences acquises, nous ne devons plus longtemps être parmi les pays ayant les nombres élevés des décès maternels et infantiles, non plus être surpris à une maladie à potentielle épidémique. Mieux, la riposte doit être spontanée pour toute maladie. Ceci pour davantage encrer le financement basé sur les résultats dans les structures sanitaires de notre région en tant que point de départ pour l’application de cette nouvelle approche dans les autres structures sanitaires de notre pays. Je voudrai donc saisir cette heureuse occasion pour vous rassurer de l’engagement individuel et collectif des autorités régionales préfectorales, communales, religieuses et ainsi que les forces de défense et de sécurité pour l’encrage de cette approche à notre région administrative », a dit Dr Doman Traoré.

Prenant la parole à cette cérémonie, Dr Kalissa N’fansoumane, représentant du coordinateur de la cellule technique nationale du financement basé sur les résultats (CTN-FBR), a laissé entendre que cette nouvelle approche de la réforme de la santé en Guinée a pour objectif de payer les résultats des structures de la santé en fonction de ce qu’elles ont réalisé et de payer aussi les résultats basés sur la contractualisation.

« Au paravent, on donnait les moyens aux structures pour réaliser les activités. Maintenant cette nouvelle approche c’est de payer les résultats basés sur la contractualisation. Donc, à travers ce lancement, on voulait que les autorités à tous les niveaux de la région et dans les préfectures de Kindia aient les informations en temps réel pour qu’elles puissent accompagner les structures à produire les résultats tant attendus. On ne veut plus donner les moyens aux structures et dire de réaliser des activités. On veut plutôt acheter les résultats qu’ils nous ont produit. Mais, cela doit être basé sur la contractualisation.

Ils contractualisent avec une agence, parce que le FBR (financement basé sur des résultats) a ses principes. Quand vous avez le contrat, vous travaillez. Les indicateurs que le ministère de la santé a définis vous les faites, vous produisez ces résultats. Ce sont ces résultats-là qui seront payés. Il faut que non seulement les services de la santé soient capables de réaliser les attentes des populations, mais que ces populations soient informées de ce que leur structure est capable de réaliser en terme de qualité et de prestation », a expliqué Dr Kalissa N’fansoumane.

Pour sa part, le directeur régional de la santé de Kindia, Dr Fakourou Dansoko, a promis de toujours animer et impulser les différents bureaux des districts sanitaires de sa juridiction pour permettre au ministère de la santé de procéder très prochainement à la mise à échelle des autres régions du pays.

« Après avoir capitalisé les résultats très appréciables de cette expérience pilote, le ministère de la santé a jugé opportun qu’il fallait passer à une mise à échelle. Dieu merci, les deux districts de Kindia, sur les 5 en première position c’est à dire Dubréka et Télimélé, plus la direction régionale de santé, sont dans ce cadre les structures contractuelles avec l’ACV (Agence de contractualisation de vérification)…

C’est à ce titre que nous avons signé avec le ministère de la santé, en ma qualité de direction régionale, ce contrat de performance que signeront également les deux directeurs préfectoraux de Télimélé et de Dubréka pour la mise en œuvre de tous les indicateurs contractuels par rapport auquel nous avons souscrit. Je ne cesserai d’animer, d’impulser les différents bureaux au niveau de deux districts sanitaires pour que la mise en œuvre et l’implémentation de cette nouvelle stratégie dans notre région fassent tâche d’huile pour permettre au ministère de la santé de procéder aussi rapidement que possible à la mise à échelle des autres régions du pays », a indiqué Dr Fakourou Dansoko.

A noter que cette cérémonie de lancement du financement basé sur les résultats a été clôturée par la remise de quatre motos aux vérificateurs médicaux communautaires de l’antenne préfectorale de l’agence de contractualisation de vérification de Télimélé.

De Kindia, Amadou Bailo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tel : 628 51 67 96

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS