Après un mois de la manifestation des populations de Boké qui réclamaient l’eau et l’électricité, l’homme le mieux placé pour répondre à leurs préoccupations est enfin arrivé. Ce jeudi 25 Mai 2017, le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, Cheick Taliby Sylla, est dans le Kakandé où il est en concertation, en ce moment, avec la commission de suivi et réflexion, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Boké.

C’est précisément depuis la nuit du lundi 24 avril 2017 que les jeunes de Boké se sont spontanément soulevés, barricadant les artères de la ville pour empêcher toute circulation routière. Ces jeunes ont été ensuite soutenus par les femmes et finalement par toutes les sensibilités. La population de Boké qui abrite plusieurs sociétés minières, exigeait la fourniture d’eau et du courant électrique 24H/24, l’emploi des jeunes et la réalisation de la route de contournement.

Malheureusement, cette manifestation a été sanglante. Plusieurs actes de vandalisme, de pillage des édifices publics et privés, des blessés et des morts par balles réelles ont été enregistrés dans la commune urbaine de Boké.

Finalement, les populations de Boké ont « la chance » d’avoir le ministre Cheick Taliby Sylla qui s’exprimera sans doute après son huis clos avec les membres de la commission de suivi et réflexion. Que va-t-il annoncer à Boké au moment où le don de camions du chef de l’Etat fait jaser ?

Enfin, il importe de rappeler que sur les quinze (15) quartiers de la commune urbaine de Boké, il y a trois (3) qui n’ont même pas un fil qui passe sur leurs toits, à plus forte raison une ampoule. Il s’agit des quartiers de Correrah, Guileré et Wakyria. Mais, les douze (12) autres en bénéficient chaque jour de 19 heures à 1 heure du matin.

A suivre !

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin