Le gouvernement guinéen semble privilégier la piste du terrorisme liée aux Djihadistes du Nord du Mali, dans l’assassinat de Chérif Ibrahima, jeune frère du Khalif Général de Sagalé, dans la préfecture de Lélouma, Chérif Abdoul Mazid, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Venu assister aux funérailles du regretté Chérif Ibrahima de Sagalé, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Général Bouréma Condé a annoncé aux populations de la région la décision du président Alpha Condé de faire transférer le présumé assassin, Mamadou Mouctar Diallo à Conakry où devraient se poursuivre désormais les enquêtes.

« Ce monsieur rentre du Mali. Quoiqu’il soit originaire de Koula Mawndé, il rentre du Mali ! Et, nous savons ce qui se passe là. Puisque, heureusement, la vindicte populaire n’a pas eu raison de lui, il n’a pas été abattu, il est dans des bonnes mains, nous pensons que la lumière sera faite et toute la lumière. C’est pour beaucoup plus d’assurance. Pas qu’on n’ait pas confiance à notre dispositif de sécurité de Labé qu’il faut d’ailleurs saluer, parce que l’extraire de là-bas où plus de 5000 citoyens étaient mobilisés pour le lyncher, il a fallu tout le professionnalisme des services de sécurité de Labé pour le sortir vivant. Je crois que ceci a été une aubaine. On l’aurait lynché sur place, on n’aurait jamais su ce qui se cache derrière ce crime. Mais, il est là et puisqu’il est là il faut faire en sorte qu’il soit bien là. Qu’il soit interrogé par qui il doit l’être, de la façon la plus sure et que le peuple soit informé des suites de cet attentat perfide. Nous allons donc le mettre en route. Il va arriver à Conakry et soyez rassurés qu’il sera dans de bonnes mains à Conakry », a rassuré Général Bouréma Condé au micro de Guineematin.com hier soir, vendredi 03 novembre 2017, à Labé.

Selon le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, c’est au cours du conseil des ministres d’avant hier, jeudi 02 novembre 2017, que le président Alpha Condé a demandé à ce que le prévenu, Mouctar Koula Diallo à Conakry.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin