Après avoir changé de camp, l’Union des Forces du Changement (UFC) change de discours. Après les discours au bazooka des mois passés, l’UFC caresse désormais le pouvoir dans le sens des poils. La preuve en a été donnée ce samedi 21 juillet 2018, à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire du parti tenue à son siège à Taouyah, dans la commune de Ratoma, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Le président du parti et ministre d’Etat en charge des Transports, Aboubacar Sylla étant absent, c’est Kaly Bah qui a dirigé la rencontre politique. Le vice-président de l’UFC était entouré des membres du bureau exécutif national.

Kaly Bah

Contrairement aux discours virulents à l’égard du gouvernement, désormais l’UFC encense l’Alpha-gouvernance. S’adressant aux militants, Kaly Bah a laissé entendre que le président Alpha Condé a des mérites, mérite qu’on le veuille ou pas. « …Le président passe, le pays et les œuvres restent. Le président Sékou Touré a un mérite. Le président Lansana Conté a un mérite, tout le monde l’a reconnu. Le président Alpha Condé a un mérite qu’on le veuille ou pas, il faut le reconnaitre cela. Il a un mérite parce qu’il a sorti la République de Guinée de l’enclavement dans lequel le pays se trouvait. Aujourd’hui, on parle de la République de Guinée un peu partout dans le monde par cette ouverture du président. Mieux que ça, aujourd’hui, c’est vrai la desserte n’est pas totalement observée en courant électrique, mais en cette saison pluvieuse, on a le courant 24/24. Il a construit Kaléta et bientôt Souapiti… », a énuméré Kaly Bah sous un tonnerre d’applaudissement.

D’ailleurs, l’orateur a rappelé que l’UFC a toujours dénoncé la mauvaise gouvernance de ce régime. Mais, dit-il, si le président nous fait appel pour qu’on ait des bus et des avions, on ne peut pas refuser. « On a toujours dénoncé ici. On a dit que le transport n’est pas bien fait. On a dit qu’il n’y a pas de bus, ni de trains, ni avions. Si le président nous fait appel pour faire en sorte qu’on ait des bus, qu’on ait des avions, qu’on ait une compagnie aérienne, que le train Conakry Express fonctionne, on ne va pas refuser cela. On est fier d’appartenir à cette aventure qui sera merveilleuse, car Aboubacar Sylla est venu dans ce gouvernement pour travailler et non pour parader ».

Ainsi, Kaly Bah pense qu’avec l’expérience d’Aboubacar Sylla les guinéens seront désormais soulagés. «Nous sommes sûrs de l’expérience de monsieur Aboubacar Sylla. Vous avez commencé à voir les résultats. Le train Conakry Express était bloqué depuis de longs mois. Aujourd’hui vous avez vu, le train a commencé à circuler. Et le train sert les guinéens de toutes origines confondues », s’est-il justifié.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. 664 413 227/654 416 922

Facebook Comments

Guineematin