Samba Camara, ancien directeur de  de la maison des jeunes de Labé Le gouverneur de la région administrative de Labé, Sadou Keita vient d’obtenir  l’entrée en vigueur de la lettre de démission du poste de Directeur de la maison des jeunes que Samba Camara lui avait déposée en fin 2013, a appris le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Cette solution de sortie de crise a été attachée de haute lutte auprès de l’intéressé qui en faisait une question d’honneur bien que n’étant plus intéressé par le poste.

Samba Camara rassure qu’il s’était accroché ces derniers temps juste pour montrer  que la revendication du collectif citoyen des jeunes de Labé ne pouvait pas l’ébranler. C’est pourquoi il a rejeté la proposition de l’actuel ministre de la jeunesse qui voulait le confirmé à ce poste pour se solidariser à lui en pleine crise.

Lorsqu’il a décliné cet offre, son ministre lui a alors demandé de proposer un autre. Il a d’abord pensé à son ami Nouhou Tall qui lui aussi n’est malheureusement pas intéressé. Depuis, il n’a reçu aucune manifestation d’intérêt, parce que tout simplement ce poste est en réalité une coquille vide. Ce qui fait que le gouverneur de Labé a eu des difficultés à trouver un remplaçant à Samba Camara qui lui a déposé sa lettre de démission depuis octobre 2013.

Une menace de manifestation plane sur la ville de Labé depuis le début de la semaine. Ce qui fait que le gouverneur Sadou Keita a pris le devant pour demander à Samba Camara d’accepter de partir maintenant pour éviter un combat inutile et sans intérêt.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments