Mairie de la commune urbaine de LabéUn atelier de menuiserie a été incendié dans la nuit du dimanche à ce lundi 7 février 2016 dans la commune urbaine de Labé, a appris la rédaction régionale de Guineematin.com dans la préfecture.  

Sur l’origine de l’incendie de cet atelier sis au secteur Paraya dans le quartier Dow-Saaré, commune urbaine de Labé,  le propriétaire de l’atelier, Mamadou Baldé,  indique avoir été victime des menaces provenant du directeur préfectoral de la jeunesse de Labé, Thierno Aliou Barry. A nous fier aux propos de Mamadou Baldé, auparavant, le DPJ aurait tenté de récupérer à maintes reprises le loyer de l’atelier au palais Kolima, des tentatives qui n’ont apparemment pas eu gain de cause. Ensuite, le DPJ aurait envisagé de lui faire quitter les lieux mais toujours, les démarches sont restées vaines. C’est ainsi selon la victime, le directeur Thierno Aliou Barry aurait menacé d’incendier l’atelier. Et voila, une dizaine de jours après on l’appelle pour l’informer que son atelier a pris feu. Ce qui est bizarre selon lui.

« On s’est beaucoup tiraillé au tour de cet atelier de menuiserie.  Ça fait longtemps qu’on n’arrive pas à se comprendre sur le payement du loyer. Le DPJ a même instruit aux gardes communaux de procéder à mon arrestation. Ils m’ont donc arrêté et m’ont ensuite déféré au commissariat central. Devant le commissaire, il a demandé le payement de 2 ans d’arriéré de loyer. Je lui ai demandé pendant ces deux ans, ce qu’on s’est dit sur le loyer, il m’a répondu rien. J’ai donc dis que je ne peux pas payer puisque qu’on n’a pas statué sur quelque chose. C’est après cela, que le commissaire a décidé de me libérer. Le lendemain, il est encore venu à l’atelier, j’étais absent. Mais il a laissé des commissions à un apprenti. Il lui a dit que puisqu’il nous a dit de payer on a refusé et qu’il a demandé de quitter les lieux, on a encore refusé, il va brûler l’atelier. Et voilà qu’aujourd’hui on m’apprend que mon atelier a pris feu. Qui l’a brulé ? Tout ce que je sais, c’est lui qui a dit qu’il allait le faire. », explique la victime Mamadou Baldé.

Pour sa part, le DPJ reconnait avoir demandé à ce dernier de quitter les lieux qu’il occupe illégalement. Cependant, il réfute avoir menacé de brûler l’atelier de menuiserie. « Il n’a qu’a bien réfléchir avant de parler. Car, je suis un musulman et en temps que tel, je n’aurai jamais de mauvaises intentions pour mon semblable, le coran le condamne. Mon éducation non plus ne me le permet pas. De nos jours les autorités sont entrain de prendre des dispositions pour entretenir ce palais parce que c’est un patrimoine public. Donc il faudrait que les gens comprennent cela pour utiliser ce palais à bon échéant. », s’est défendu Thierno Aliou Barry.

Enfin, le directeur préfectoral de la jeunesse de Labé promet de riposter en portant plainte contre Mamadou Baldé pour diffamation.

De Labé, Yayé Aissata Diallo, pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 620 03 66 65

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin