En marge de la deuxième journée du BEPC, un jeune homme qui tentait de frauder a été arrêté dans un centre d’examen de Siguiri. Il tentait d’introduire des traités du sujet d’Histoire dans les salles d’examen, lorsqu’il est tombé dans les filets des agents de sécurité, a appris le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

C’est au centre d’examen de Nanamoudoukoro dans la commune urbaine de Siguiri, qu’un jeune homme a été arrêté par les agents de sécurité présents sur les lieux avec des traités de l’épreuve d’Histoire en poche. Selon le directeur préfectoral de l’éducation de Siguiri, Mamady Doudou Camara, une première personne avait tenté d’introduire les traités dans le centre. Mais avec la vigilance des agents de police, elle a dû rebrousser chemin pour s’en fuir.

Et le second, un autre jeune homme qui est venu, a été arrêté : « C’est une tentative de fraude, un premier est venu escalader le mur, quand il est tombé, il a été pourchassé par la police, mais malheureusement il a réussi à s’enfuir. Un deuxième est venu, malheureusement pour lui, l’agent était là, il a été arrêté et mis à la disposition de la police. Il sera traduit devant la justice pour être jugé conformément à la loi », a déclaré le DPE.

Selon nos informations, ces jeunes ont été envoyés par un groupe d’enseignants qui se retrouve pour traiter les sujets du BEPC pour faire parvenir les traités aux candidats dans les salles d’examen. Pour l’instant, aucun de ces enseignants n’a été identifié. Mais aux yeux de beaucoup, l’arrestation de ce jeune permettra, s’il y a la volonté, d’identifier et d’arrêter tous les membres de ce réseau de fraudeurs.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin