Sidiki Camara, procureur de Mamou

Une bagarre a opposé un enseignant et un militaire dans la nuit du jeudi au vendredi 13 juillet 2018 à Fareinta, une localité située dans la sous-préfecture de Soyah à 55 kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Mamou. Le jeune enseignant a trouvé la mort dans cette altercation, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants à Mamou.

Selon le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou, Sidiki Camara, cette altercation a eu lieu aux environs de 2 heures du matin dans la nuit de jeudi au vendredi 13 juillet 2018. Il dit n’être pas situé pour l’instant sur les raisons de cette altercation, mais précise que le militaire a été arrêté pour des fins d’enquête.

« On a été informé par les autorités de Fareinta qu’un drame a été enregistré dans cette localité. Les premières informations qu’on a reçues nous laissent entendre il s’agit d’une altercation entre l’Adjudant-chef Barry et monsieur Abdoulaye Camara, né en 1984 à Fareinta, enseignant à l’école primaire de Fareinta. C’est à la suite de cette altercation que le jeune Camara a rendu l’âme. Cette information a été donnée par l’auteur même l’Adjudant-chef Barry, c’est lui-même qui a alerté les autorités de Fareinta.

Nous avons dépêché un médecin qui s’est rendu sur les lieux qui a procédé à l’examen sur le corps et nous avons rendu le corps à sa famille pour l’enterrement. Pour l’heure, il est à la disposition de la Brigade de recherche pour des enquêtes. Dans les heures qui vont suivre, nous vous donnerons plus d’informations, il faut qu’on procède à l’audition pour entendre l’Adjudant-chef Barry pour plus de détails puisqu’il y avait aucun témoin sur les lieux », a indiqué le procureur Sidiki Camara.

Selon des témoins, la maison où logeait le militaire en question a été saccagée par une foule en colère.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin