Comme annoncé précédemment, le Premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana, est arrivé à Kankan dans l’après-midi du mardi, 14 janvier 2020. Le chef du gouvernement est allé procéder au lancement officiel des activités de l’Agence Nationale d’Inclusion Economique et Sociale (ANIES) dans cette ville. Il a en profité pour évoquer les violences enregistrées récemment dans la capitale de la Haute Guinée, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Après sa réception à l’aéroport de Djankana et les salutations d’usage chez la notabilité, Kassory Fofana a été reçu à la maison des jeunes de Kankan. Là, il a délivré un message du président de la République à l’endroit des habitants de ce bastion du pouvoir. C’est notamment en ce qui concerne les pillages de boutiques et l’attaque du siège local de l’UFDG, enregistrés récemment dans la ville. « Les tristes et regrettables événements de la semaine dernière, n’ont pas été jolis à voir, nous les regrettons. Le président me charge de vous dire, qu’il compte sur vous pour observer la tolérance, qu’il compte sur vous pour ne pas prêter le flanc à ceux qui cherchent à salir son bilan », a-t-il dit.

Plus loin, le Premier ministre a laissé entendre que le gouvernement ne permettra « aux perturbateurs de noircir l’œuvre du président de la République, qui est une œuvre historique. Cette œuvre a permis de poser les jalons non seulement pour l’avenir de la Guinée, pour l’Afrique et pour le monde. Il (Alpha Condé, ndlr) compte sur vous pour garder la patience, pour observer la tolérance. Malgré les provocations, ne cédez pas à la provocation pour que la paix et la cohésion sociale qui caractérisent cette ville restent de mise », a dit Ibrahima Kassory Fofana.

De Kankan, Abdoulaye N’koya Sylla pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin