Honorable Saikou Yaya Barry, secrétaire administratif de l’UFR

Les commentaires de la Banque mondiale sur le plan de riposte Covid-19 présenté par le gouvernement guinéen alimentent la chronique. De nombreux observateurs dénoncent la surestimation des fonds alloués au payement des factures d’électricité, en y voyant des intentions de s’en mettre plein les poches. Joint au téléphone ce lundi, 27 avril 2020, par un reporter de Guineematin.com, Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR, a tiré à boulets rouges sur le gouvernement

Pour Saïkou Yaya Barry, la Guinée est dirigée par des petits colons qui ne cherchent qu’à se remplir les poches. « Ce n’est que maintenant que beaucoup de gens voient parce qu’il n’était pas clair pour les Guinéens. Nous avons au sommet de l’Etat des petits colons locaux qui sucent le pays et qui s’en fichent de notre sort. En réalité, ce plan de riposte, je l’avais dit dans vos colonnes, c’est un plan basé sur aucun fondement clair permettant d’identifier réellement les besoins des Guinéens. La seule chose qui pouvait satisfaire les Guinéens, c’était de baisser le prix du carburant. Mais, comme ils n’ont pas l’intention de satisfaire les besoins des populations, ils ont cherché des points où ils peuvent surfacturer et avoir encore à manger sur le dos du Guinéen. C’est le cas de l’électricité. C’est maintenant que nous-mêmes nous savons qu’ils mentaient à la Banque mondiale comme quoi, le citoyen lambda payait 90 GNF le KWh alors que nous le payons à 283 GNF. Une surfacturation qui sert à leurs poches », estime l’opposant.

Selon le secrétaire exécutif de l’UFR, les dossiers de corruption et de détournement vont connaitre des rebondissements. « Ce n’est pas tout. L’affaire d’ANIES sortira bientôt parce que l’argent qui est amené là-bas ne sert pas effectivement la population à la base… Nous leur disons que nous savons encore une fois que c’est l’ignorance qui est au sommet de l’Etat et qui est rimée à une arrogance. Regardez le cas du coronavirus, il y a deux catégories de malade de coronavirus aujourd’hui à Donka. Il y a les citoyens lambda et il y a les personnalités VIP qui collaborent avec eux dans ce pillage économique qui sont à l’hôpital Donka, gérés par les russes. Tout cela prouve à suffisance qu’ils s’en fichent des guinéens. »

Devant la situation que vivent les Guinéens, Saïkou Yaya Barry invite à une prise de conscience et à l’union. « Aujourd’hui, il faut dire aux Guinéens de sortir de cette affaire d’ethnie, de région ou de personne. Aujourd’hui, ceux qui sont au sommet ne peuvent pas satisfaire les besoins de l’ensemble. Nous devons résolument nous engager à les combattre et pour que cela soit, il faut qu’on soit unis. C’est la seule chose. Au dessus de ces petits groupes, c’est une oligarchie qui est entrain de sucer le pays au détriment de nous autres. Nous devons prendre conscience et agir ensemble », martèle-t-il.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin