Hadja Ramatoulaye Bah, ancienne ministre de l’Industrie et ancienne commissaire à la CENI

Depuis l’annonce de la mort de l’ex première dame de Guinée, Henriette Conté, les témoignages se multiplient au sein de sa famille et de ses proches. Parmi les personnes présentes au domicile de la défunte ce mercredi, 13 mai 2020, figure Hadja Ramatoulaye Bah, ancienne ministre de l’Industrie et ancienne commissaire à la CENI. Interrogée par le reporter de Guineematin.com, la ministre dit avoir perdu ainsi une grande amie, qui a fait preuve d’une grande générosité durant sa vie.

Selon Hadja Ramatoulaye Bah, elle vient de perdre une grande amie avec elle passait les vacances à sa résidence privée à Washington, aux Etats-Unis. « Comme beaucoup de personnes le savent, c’est une très grande amie à nous, mon mari Alpha Sila Bah et moi-même. Nous nous sommes connus en 1985 et c’est mon propre père qui me l’a confié et il m’a dit personnellement que c’est ma petite sœur, de m’occuper d’elle parce que son mari venait juste d’accéder au pouvoir en 1984. Donc, de 1985 jusqu’à maintenant, elle est restée une grande amie, même si ces derniers temps les fréquentations étaient un peu rares entre nous. Cela est dû aux multiples occupations », explique-t-elle.

Parlant des souvenir qu’elle garde de l’ex première dame, Hadja Ramatoulaye a évoqué les moments qu’elles ont passé ensemble aux USA. « Henriette Conté était une femme très croyante. Je me rappelle que chaque fois qu’elle venait aux Etats-Unis en vacances avec son garde du corps et certains membres de sa famille, ils logeaient tous dans ma maison à Washington. A un moment, elle a fait près de trois mois et demi chez nous, à la résidence. Et lorsque le Général Lansana Conté l’appelait tous les matins, il se trouvait qu’elle était en train de prier, alors le général disait : il faut qu’elle dise à Dieu de donner l’autorisation pour que lui son mari lui dise bonjour. C’est pour vous montrer combien de fois elle était pieuse. Elle s’en va mais je suis sûr que Dieu lui garde une place très précieuse à cause de sa croyance ».

En outre, madame Bah a rappelé la générosité qui a toujours caractérisé la défunte. « Elle avait aussi des très bonnes relations avec beaucoup de monde. Je me rappelle d’elle d’avoir été très généreuse. Elle a assisté beaucoup de membres de sa famille et sa maman Jacqueline que nous adorons tous et qui était toujours au téléphone pour lui rappeler de ne pas oublier ses petits frères et ses petites sœurs. Et comme vous le savez, elle a aussi des oncles qui sont beaucoup plus jeunes qu’elle ; mais, elle s’occupait de tout le monde. C’est une première dame qui s’en va malheureusement d’une manière très soudaine, brusque et qui nous a tous surpris. Franchement, nous allons la regretter pendant très longtemps… ».

Il faut rappeler qu’Henriette Conté sera inhumée demain, jeudi 14 mai 2020, à son domicile privé à Kipé, dans la commune de Ratoma, dans la banlieue de Conakry.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin