Patrice Pépé Loua, nouveau DG de la SEG

Nommé il y a quelques jours par le décret du président Alpha Condé, Patrice Pépé Loua a été officiellement installé dans ses fonctions de Directeur Général de la société des eaux de Guinée ce mardi, 26 mai 2020. Cette cérémonie s’est tenue dans la salle de conférence de la direction générale de la SEG où une minute de silence a été observée en mémoire du défunt directeur général, Mohamed Oularé. Parmi les personnalités présents à cette cérémonie, il y avait notamment la cheffe de cabinet du ministère de l’hydraulique, madame Mariame Sano, le président du conseil d’administration, Naman Keita, le secrétaire général du syndicat national des travailleurs de la SEG, Daouda Kaba, ainsi que plusieurs autres invites.

Au nom des travailleurs de la SEG, Daouda Kaba, secrétaire général du syndicat a félicité le Directeur entrant pour sa nomination et pour son dévouement aux intérêts de la société avant de rappeler le rôle de son syndicat. « Je tiens avant tout à féliciter le directeur général entrant pour sa nomination mais aussi pour son dévouement aux intérêts de notre société. Je prie Dieu tout puissant de l’accompagner dans cette noble mission. Vous savez, le rôle dévolu à un syndicat, c’est défendre les intérêts des travailleurs. Mais nous, nous défendons non seulement le travailleur mais aussi le travail lui-même. C’est pourquoi, nous sommes déterminés à accompagner monsieur Loua dans cette nouvelle mission », promet le syndicaliste.

Prenant la parole, le nouveau directeur général de la SEG, Patrice Pépé Loua a exprimé toute sa satisfaction et remerciements à tous ceux qui ont de près ou de loin concourus à sa promotion. Il a remercié particulièrement le président Alpha Condé et le ministre Papa Koly Kourouma pour le choix porté sur sa modeste personne pour gérer les destinées de la Société des Eaux de Guinée. « Mesdames, messieurs c’est un grand honneur pour moi de prendre la parole à l’occasion de mon installation comme nouveau Directeur Général de la Société des Eaux de Guinée pour exprimer toute ma satisfaction et ma reconnaissance à tous ceux qui ont concouru pour que je sois là. C’est pourquoi, avant de commencer, je tiens à exprimer tous mes remerciements à son excellence monsieur le Président de la République, le professeur Alpha Condé, à son excellence Monsieur le ministre de l’Hydraulique et de l’assainissement, monsieur Papa Koly Kourouma pour le choix porté sur ma modeste personne pour l’accomplissement de cette tâche si noble et si importante pour nos populations », a-t-il dit.

Patrice Pépé Loua, nouveau DG de la SEG

Patrice Pépé Loua a surtout tenu à rappeler le contexte dans lequel il a été nommé tout en évoquant les difficultés du moment et les changements opérés ces derniers temps par la SEG. « Mesdames, messieurs mes chers collègues, ma nomination à ce poste de Directeur Général intervient à un moment où la problématique de l’eau est caractérisée par un déficit important de production d’eau et une dégradation significative des équipements de production, de distribution ainsi qu’une faiblesse sans précédent de nos revenus. Cependant, malgré ces difficultés, des grands changements ont été amorcés dans notre société par notre défunt directeur général Mohamed Oularé sous la direction du ministre d’Etat monsieur Papa Koly Kourouma. Parmi ces changements, il y a l’informatisation de nos services, la remise des engins roulants à nos travailleurs, l’acquisition du matériel nécessaire pour la réparation des fuites d’eau ainsi que le lancement de la campagne nationale de réparation des fuites d’eau », cite-t-il entre autres.

Au chapitre des perspectives, le nouveau DG de la SEG compte poursuivre cette œuvre entreprise il y a quelques temps avec feu Mohamed Oularé. « Je voudrais avec vous ouvriers, employés et cadres qu’on se joigne les mains dans la vérité, l’amour et l’unité pour la mise en place d’un plan d’urgence à court terme afin de relever ensemble le défis qui nous attendent. Il s’agira de la mise en œuvre des structures afin d’améliorer la qualité du service en attendant un véritable programme d’investissement pour résorber définitivement le déficit de production. Nous devons proposer un nouvel organigramme plus opérationnel et réviser les procédures de gestion, réaliser un programme de formation en fonction des revenus disponibles, poursuivre le programme d’urgence pour l’amélioration de la desserte en eau potable par la restauration de la capacité nominale de production des installations existantes en attendant la réalisation du 4ème projet d’eau pour améliorer la gestion des installations de productions( forages ,stations de traitement et des réseaux de distribution). Mais, pour atteindre ces objectifs, nous devons s’appuyer les valeurs suivantes à savoir : l’esprit de famille et d’équipe, le professionnalisme, le sens du service public et le respect du client. S’agissant des clients, nous devons les offrir un cadre agréable dans nos agences et dans tous nos autres points de contacts, nous allons désormais les réserver un accueil poli et chaleureux dans un esprit de grande disponibilité et de serviabilité, nous allons les assurer une écoute permanente, active et réactive. Nous mettrons en place les dispositifs nécessaires pour recueillir, comprendre et traiter avec diligence les souhaits et réclamation des clients », promet Patrice Pépé Loua.

Aux travailleurs, le nouveau directeur les invite à se donner les mains, à transcender les divisions et préjugés afin que les jours, mois et années à venir puissent être meilleurs pour les populations de Conakry et de l’intérieur du pays en matière de desserte en eau potable. « Mesdames, messieurs mes chers collègues les jours, mois et années qui arrivent s’annoncent cruciaux car il nous faudra s’investir à tout point de vue afin de trouver les moyens qu’il faut pour donner régulièrement et de façon continue de l’eau potable à l’ensemble des populations de Conakry et de l’intérieur du pays. Pour y arriver mes chers frères et sœurs, il faudra transcender toutes les divisions, considérations et préjugés qui pourraient impacter négativement notre noble mission. Je voudrais aussi, mes frères et collaborateurs de la SEG, vous dire de n’avoir pas peur de demander et d’offrir le pardon. Donc, c’est le moment de guérir les blessures, de construire des ponts, d’aplanir les divergences. C’est le moment de désactiver les haines, de renoncer aux vengeances et de s’ouvrir à la cohabitation fondée sur la justice, sur la vérité et sur la création d’une véritable culture de la rencontre fraternelle. Nous pouvons vivre dans l’harmonie et la fraternité sur le désir le seigneur. Donc, prions pour être des constructeurs de paix, que là où il y a la haine et le ressentiment, nous mettons l’amour et la miséricorde », demande le nouveau DG de la SEG.

Enfin, le nouveau patron de la SEG a exprimé sa disponibilité pour l’ensemble des travailleurs tout en renouvelant ses remerciements au président Alpha Condé et au ministre Papa Koly Kourouma. « Mesdames et messieurs chers collègues travailleurs, je tiens à vous rassurer de ma disponibilité en tout temps et en tout lieu pour tous les travailleurs quel que soit leur position dans la société pour la résolution de nos différents problèmes. Pour finir, permettez-moi une fois encore de renouveler mes remerciements à leurs excellences monsieur le Président de la République et monsieur Papa Koly Kourouma, pas seulement pour mon choix comme directeur général, mais aussi pour tout ce qu’ils ont en train de faire pour donner une eau en quantité et en qualité à nos populations », a-t-il indiqué.

De son côté, Maman Keita ancien ministre et président du conseil d’administration de la SEG s’est également félicité de la nomination de Patrice Loua et a fondé l’espoir de voir la réussite de la SEG dans sa mission au vu l’expérience et de l’engagement de Patrice Pépé loua. « Je tiens à féliciter le nouveau Directeur général et je crois que son discours, c’est un discours programme. Mais il ne peut mettre son programme en œuvre qu’avec le concours de tous les cadres et travailleurs de cette société. Lui c’est un homme qui connaît bien la boîte et qui a gravi tous les échelons pour être là. Donc, nous ne doutons pas de ses capacités. Mais, c’est à vous de l’aider à y arriver. Si vous le faites je suis certains que dans peu de temps, nous allons oublier le problème d’eau qui se pose actuellement », rassure-t-il.

A noter que dans le même sillage monsieur Cissé Kémoko a été installé comme directeur général adjoint chargé de l’exploitation et de la qualité.

Par Ibrahima Kalil Diallo

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin