Broadway ou le “theater district” au cœur de Times Square, dans le Manhattan est l’un des lieux les plus fréquentés au monde, très connu pour ses emblématiques salles de théâtre. La perte d’activité économique avec la fermeture des productions de Broadway pourrait être dévastatrice pour New York. Broadway contribue 14,7 milliards de dollars aux ventes de billets et soutient 96900 emplois locaux, selon les statistiques de 2019 livrées Broadway League.

Selon la ligue, la fréquentation de Broadway au cours de la saison 2018-2019 a atteint plus de 14 millions et a rapporté 1,83 milliard de dollars. A savoir que les économies de divertissement de Las Vegas et de New York dépendent surtout des voyages touristiques. Le trafic international et domestique des aéroports de New York a diminué d’environ 40% en avril, selon les statistiques les plus récentes.

Un avocat de Broadway a déclaré que « L’alchimie de 1 000 étrangers réunis en un seul public sera de nouveau possible lorsque les théâtres de Broadway pourront accueillir en toute sécurité des salles pleines ».

Et, en ce moment par exemple, Le Cirque du Soleil, mieux connu pour ses spectacles hypnotisants qui fusionnent l’acrobatie avec l’art de la performance, a déposé son dossier de faillite lundi alors que le coronavirus continue de ravager les industries du divertissement et du théâtre.

« Au cours des 36 dernières années, le Cirque du Soleil a été une organisation très prospère et rentable », a déclaré Daniel Lamarre, président et chef de la direction du Cirque du Soleil Entertainment Group. « Cependant, avec un chiffre d’affaires nul depuis la fermeture forcée de tous nos salons en raison de COVID-19, la direction a dû agir de manière décisive pour protéger l’avenir de la société ».

Le Cirque du Soleil, établi au Canada, cherche à obtenir une protection contre la faillite au titre du chapitre 15 aux États-Unis afin de faciliter un accord d’achat négocié avec ses actionnaires actuels dans le but d’attirer plus d’investissements.

L’entreprise créera également un fonds d’employés de 15 millions de dollars pour fournir une aide financière aux quelques 3 500 employés mis au chômage. À l’instar des sociétés de production en direct à travers le pays, le flux de revenus du Cirque du Soleil s’est arrêté au moment où les États ont émis des ordonnances de rester à domicile pour endiguer la propagation du coronavirus. La société a suspendu bon nombre de ses spectacles mondiaux en mars avant d’annoncer la suspension temporaire de ses spectacles à Las Vegas. L’annonce de la faillite du Cirque du Soleil intervient dans la foulée de la fermeture de Broadway à New York jusqu’au 3 janvier 2021 alors que l’espoir s’évanouit pour une fin rapide de la propagation du coronavirus. « L’expérience de Broadway peut être profondément personnelle, mais elle est aussi, surtout, communautaire », a déclaré Thomas Schumacher, président du conseil d’administration de Broadway League, dans un communiqué de presse.

Les théâtres de Broadway offrent maintenant des remboursements et des échanges pour les billets achetés pour toutes les représentations jusqu’au 3 janvier 2021. L’organisation a déclaré qu’elle étudie comment elle peut rouvrir les théâtres en toute sécurité, notamment en introduisant le dépistage et les tests des employés et des invités, le nettoyage et la désinfection, des marqueurs à l’intérieur des théâtres, promouvoir la distanciation sociale et les protocoles dans les coulisses. En tout, trente et une (31) productions de Broadway avaient été fermées le 12 mars, lorsque les restrictions liées à la pandémie de COVID-19 ont commencé à entrer en vigueur.

Broadway League continue de travailler avec les autorités de la ville et de l’État ainsi qu’avec les leaders de la science, de la technologie et de la médecine pour décider de la meilleure façon de redémarrer l’industrie. Et pour l’instant, aucune date n’a été donnée pour la reprise des productions, mais l’on pense que les rideaux pourraient recommencer à se lever début 2021.

Nous y reviendrons !

De New York, Mamadou Diouma Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 1 646-591-2659

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin