Les éboulements meurtriers dans les mines d’or se poursuivent dans la préfecture de Siguiri. Le dernier cas en date s’est produit dans la journée d’hier, jeudi 09 juillet 2020, dans la mine d’or artisanale de Sidaköro, dans la sous-préfecture de Kintinian. Le bilan fait état d’un mort et d’un blessé grave, rapporte un des correspondants de Guineematin.com basé en Haute Guinée.

Le drame s’est produit aux environs de 10 h GMT et a coûté la vie à Layé Fofana, un jeune marié âgé d’une trentaine d’années. C’est ce qu’a expliqué Mamady Sylla de la Croix Rouge locale, joint au téléphone par notre reporter.

« C’est à 10 h que la mine est tombée. Mais, le corps de Laye Fofana, n’a été retrouvé qu’à 12 h. Il était fils de Nounké Fofana et d’Oumou Fofana, âgé de 30 ans. Originaire de Saramoussayah, dans la préfecture de Mamou, Layé Fofana était marié à une femme et père de deux enfants. Le second s’appelle Yaghouba Bérété. Il a été gravement blessé. Son pied s’est cassé avec des blessures du dos jusqu’aux reins », a indiqué Mamady Sylla de la Croix Rouge.

De Mandiana, Mamady Konoma Kéita pour Guineematin.com

Tél : 625 81 03 26

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin