Jusque-là repartis en deux structures syndicales, les employés du train Conakry Express ont décidé de s’unir davantage pour mieux défendre leurs intérêts. C’est dans ce cadre qu’ils ont fusionné les deux bureaux syndicaux pour en constituer un seul. Le nouveau bureau exécutif a été élu hier, vendredi 10 juillet 2020, dans les locaux de la société. La rencontre a été présidée par le premier secrétaire général adjoint de l’ONSLG, centrale à laquelle est affilié le syndicat des travailleurs de Conakry Express, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est un bureau de 17 membres qui a été mis en place par les travailleurs. Il est dirigé par Ibrahima Camara, élu premier secrétaire exécutif de la structure. Ce dernier a exprimé sa satisfaction, promettant de défendre les intérêts des employés de Conakry Express dans les règles de l’art.

Ibrahima Camara, premier secrétaire exécutif du syndicat des travailleurs de Conakry-Express

« C’est avec beaucoup de satisfaction que nous assistons à la mise en place de cette structure syndicale de Conakry Express parce désormais, nous saurons mieux travailler avec la direction, mieux travailler avec notre employeur, maintenant que le débat quitte la rue et revient sur la table de négociation pour défendre le travail et les travailleurs dans les règles de l’art… Le bureau été validé et les choses sérieuses vont commencer. Pour ce qui est de notre contrat, nous irons vers la direction afin qu’elle nous aide pour que les conditions de vie et de travail des employés soient améliorées », a assuré monsieur Camara.

Même si la direction de la société n’a pas pris part à la rencontre, à laquelle elle était pourtant conviée, la délégation de l’organisation nationale du syndicat libre de Guinée (ONSLG) a validé le bureau mis en place. Elhadj Abdoulaye Barry, le premier secrétaire général adjoint de la centrale syndicale, a mis l’occasion à profit pour prodiguer des conseils aux nouveaux élus.

« Nous les conseillons d’avance, d’être très unis, justes et très honnêtes. On ne peut pas être forts si on n’est pas unis. Nous leur demandons, surtout qu’ils sont dans une société très fragile, de ne jamais aller à l’affront. Il faut toujours travailler avec la direction. La direction est un partenaire, la direction ne peut pas être un ennemi. Donc, c’est de travailler là pour préserver et protéger leurs emplois. Parce que s’il n’y pas d’entente entre l’employeur et les employés, ça ne peut pas marcher », a-t-il dit.

Elhadj Abdoulaye Barry promet que l’ONSLG va apporter tout son soutien au bureau syndical des travailleurs de Conakry. « Nous sommes prêts à les accompagner où qu’ils soient, à les conseiller et à les former », a-t-il laissé entendre.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél : 622919225 / 666919225

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin