Madame Mafoudouya Fofana

Enceinte de son 7ème enfant, Mafoudiya Fofana, une mère de famille qui habite au quartier Condeta 3, dans la commune urbaine de Kindia, n’a jamais connu la consultation prénatale. Elle a donné naissance à 6 enfants à la maison sans avoir été une seule fois à l’hôpital pour faire le suivi de ses grossesses. Un correspondant de Guineematin.com à Kindia est allé à sa rencontre de cette dame, qui trouve que cette situation est tout à fait normale.

Pour elle, une femme enceinte n’a pas forcément besoin d’aller à l’hôpital pour faire le suivi de sa grossesse. Elle a besoin plutôt d’être forte et courageuse, soutient Mafoudia Fofana. « Toutes les fois que je suis tombée enceinte, je n’ai jamais été à l’hôpital, et j’ai toujours accouché sans problème. Vous savez, une femme enceinte doit être solide et courageuse. Sinon même si elle fait régulièrement son suivi à l’hôpital, elle sera finalement épuisée. Et elle aura du mal à accoucher, même à l’hôpital. Alors que si tu es solide, tu peux accoucher sans aller à l’hôpital. Je ne sais pas si cette fois (pour son 7ème geste) je serai obligée d’aller à l’hôpital. Mais j’ai donné naissance à 6 enfants, tous à la maison, avec l’aide d’une seule vieille dame. Et je n’ai jamais rencontré des difficultés pendant ou après l’accouchement », se félicite cette dame.

Fatoumata Barry, sage femme maîtresse au centre de santé Manquepas

Selon madame Dramé Fatoumata Barry, sage-femme au centre de santé de Manquepas, cette dame n’est pas la seule dans cette situation. Elle indique qu’il y a plusieurs femmes enceintes qui ne vont pas faire leur suivi à l’hôpital à cause de certains facteurs sociaux. « Cette situation est due notamment la pauvreté, mais il y a aussi les coutumes. Car jusqu’à présent, il y a certaines belles-mères qui insistent pour que leurs belles-filles accouchent à la maison. Elles disent toujours : quand moi je tombais enceinte, c’est telle dame qui m’aidait à accoucher, donc toi aussi ça serai la même chose. Ensuite, il y a aussi le poids de certains chefs de familles qui sont parfois catégoriques sur certaines choses ».

Pourtant, ne pas faire le suivi de sa grossesse et vouloir accoucher à la maison représentent beaucoup de risques pour une femme enceinte, ajoute cette sage-femme. « Ça peut causer des complications énormes. Il y a des risques que le bébé n’ait pas de poids ou qu’il ait une malformation congénitale, mais aussi des risques d’avortement ou d’accouchement prématuré. Et puis, la femme qui être infectée. Et si elle a le VIH Sida par exemple, le bébé aussi sera infecté. Normalement, une femme doit au moins avoir 3 écographies et faire le suivi régulier de sa grossesse 9 mois. Plus tu viens à l’hôpital, plus les risques diminuent », a laissé entendre madame Dramé Fatoumata Barry.

De Kindia, Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628 51 88 88

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin