Au lendemain de la manifestation appelée par le FNDC pour exiger le départ du président Alpha Condé, la situation reste tendue sur la route le Prince. De nouvelles émeutes ont éclaté ce mardi, 21 juillet 2020, entre Bambéto et Hamdallaye. Mais les forces de l’ordre ont réussi à maîtriser la situation, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

Même si le Front National pour la Défense de la Constitution a annoncé que ses manifestations se poursuivront jusqu’au départ du président Alpha Condé, la plateforme composée de partis d’opposition et d’activistes de la société civile n’a pas encore donné une date pour la prochaine manifestation. Malgré tout, des jeunes ont investi une nouvelle fois la route le Prince, entre les quartiers Bambéto et Hamdallaye, dans l’après-midi de ce mardi.

Ils ont érigé des barricades pour empêcher la circulation. Des accrochages les ont opposés aux forces de l’ordre, qui sont intervenues pour les disperser. Les deux camps se sont affrontés pendant des dizaines minutes. Les agents de sécurité ont finalement pris le dessus sur les manifestants, procédant à des interpellations. Le calme est revenu sur les lieux et la circulation a repris sur ce tronçon. Les autres activités tournent également à la normale ce mardi le long de cette route.

Des pick-up de la police et de la gendarmerie sont postés à plusieurs endroits pour veiller au grain.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél : 622919225

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin