Le procès d’Oumar Sylla, alias Foniké Menguè, responsable des antennes et des actions du FNDC, va s’ouvrir le 6 août 2020. C’est la décision prise par le procureur de la République près le tribunal de première instance de Conakry 2 (Dixinn). Elle fait suite à une demande qui lui a été adressée par les avocats du Front National pour la Défense de la Constitution, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Cela fait trois mois que collectif des avocats du FNDC mène une bataille visant à obtenir la libération de l’activiste de la société civile. Après l’échec de leur demande de mise en liberté provisoire, ils ont écrit au procureur de Dixinn pour solliciter l’ouverture rapide du procès. Cette première requête n’a pas eu aussi de suite favorable, puisque les audiences étaient suspendues à cause de la pandémie du coronavirus. Mais récemment, le ministre de la justice a pris une circulaire autorisant la reprise des audiences dans les cours et tribunaux du pays.

« Nous avons profité donc de cette circulaire pour écrire une nouvelle fois à monsieur le procureur de la République pour lui demander de programmer le dossier. Donc, ce courrier a favorablement prospéré et la date du 6 août a été retenue pour l’ouverture du procès. Malgré que nous soyons des adversaires judiciaires, il faut quand même remercier sincèrement monsieur le procureur du fait qu’il a accepté que le dossier soit jugé le 6 août », a déclaré maître Salifou Béavogui, membre du collectif des avocats du FNDC.

L’avocat se dit confiant et rassuré que lui et ses collègues pourront démontrer l’innocence de leur client. « Nous sommes prêts à en découdre avec le poursuivant, et nous pensons que nous allons obtenir la libération de notre client. Parce que nous sommes sûrs de pouvoir persuader le juge que c’est un innocent qu’on a conduit devant lui, que toutes les accusations portées contre lui sont savamment montées. Elles sont dénouées de tout fondement. L’essentiel ou le but visé c’est de le faire taire. Parce que quand il est en prison, il est obligé de se taire. Donc, il est victime d’une arrestation et d’une détention purement arbitraires. Et nous sommes prêts à le prouver devant le tribunal », a dit Me Béa.

Oumar Sylla, alias Foniké Menguè, a été arrêté dans la matinée du vendredi, 17 avril dernier, à son domicile, après son passage dans l’émission « Les Grandes Gueules » de la radio Espace. Il est poursuivi pour « diffusion de fausses informations et menaces de morts ». L’opposant à un troisième mandat pour le président Alpha Condé a été placé sous mandat de dépôt le 24 avril 2020, à la maison centrale de Conakry.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com
Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com