La situation est très tendue ce mardi, 29 septembre 2020, entre la T8 et Baïlobaya, des quartiers situés en périphérie de Conakry. Des manifestants pro FNDC s’affrontent aux forces de l’ordre depuis quelques heures dans cette zone, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

L’interdiction de la marche que le FNDC comptait organiser ce mardi sur l’autoroute Fidel Castro n’a pas empêché la contestation dans la rue. Des jeunes ont envahi la route le Prince, notamment au niveau de Sonfonia rails, le rond-point de la T8, mais aussi au niveau du quartier Baïlobaya. Ils ont érigé des barricades et brûlé des pneus sur la chaussée, protestant contre la candidature du président Alpha Condé à un troisième mandat.

A tous ces endroits, les forces de l’ordre sont intervenues à coups de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants, procédant à quelques arrestations à Baïlobaya. De quoi attiser la colère des jeunes, qui opposent une résistance farouche aux agents de sécurité. Actuellement (12h 05’), un face à face tendu oppose les deux camps. Aux bombes lacrymogènes des policiers et gendarmes, les manifestants répondent par des jets de pierres.

La circulation est complètement coupée entre Sonfonia et Kagbélen, et toutes les activités sont paralysées le long de cet axe routier.

À suivre !

Mohamed Doré pour Guineematin.com

Tel: +224 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin