Cambriolage d’un magasin à Nongo : le parquet de Dixinn requiert 8 mois de prison contre les auteurs présumés

image d’archive

Poursuivis pour vol de numéraires et d’objets divers, Alpha Oumar Barry et ses trois coaccusés (Alseny Diallo, Boubacar Baldé et Amadou Oury Diallo) ont comparu hier, mercredi 06 janvier 2021, devant le tribunal correctionnel de Dixinn. Les prévenus ont plaidé non coupables des charges articulées contre eux par le plaignant, mais sans pour autant convaincre le ministère public de leur innocence dans cette affaire. Car, à la clôture des débats, le parquet a requis huit mois de prison ferme à leur encontre, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Les faits reprochés à ces quatre prévenus remontent au mois de juillet dernier à Nongo, un quartier de la commune de Ratoma. Et, selon l’accusation, Alpha Oumar Barry, Alseny Diallo, Boubacar Baldé et Amadou Oury Diallo se sont introduits par effraction dans un magasin de stockage de boisson appartenant à Jean Baptiste Haba. C’était la nuit ; et, les prévenus dérobé 12 cartons de bière (4 cartons faxe blanc, 4 cartons faxe noir, 4 cartons de 33 sport), un stabilisateur et un montant de 5 millions750 mille francs guinéens. Et, le lendemain de ce cambriolage, certaines boissons volées ont été retrouvées dans les mains de Boubacar Baldé.

Interpellé, Boubacar Baldé va aussitôt dénoncer ses complices qui seront immédiatement arrêtés. Et, lors de ces arrestations, un des suspects détenait le stabilisateur de Jean Baptiste Haba. Finalement, ils ont tous été auditionnés et placé sous mandat de dépôt le 15 juillet 2020.

Ainsi, c’est après plus de cinq mois de détention préventive que Alpha Oumar Barry, Alseny Diallo, Boubacar Baldé et Amadou Oury Diallo ont comparu ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Dixinn.

A la barre, les prévenus se sont inscrits dans une logique de négation systématique des faits porté à leur charge.

« Moi, j’ai trouvé les boissons là à côté d’un hangar de charbon à 5 heures du matin. C’est là-bas que je les ai ramassés. Donc, je ne les ai pas volé, mais je les ai plutôt ramassé », s’est défendu Boubacar Baldé.

De son côté, Alseny Diallo a nié avoir effectué un quelconque vol dans le magasin de Jean Baptiste. « J’ai ramassé le stabilisateur dans un dépotoir d’ordures », a-t-il indiqué devant le tribunal.

Tout comme ces précédemment deux prévenus, Alpha Oumar Barry et Amadou Oury Diallo ont aussi rejeté toute implication dans cette affaire de cambriolage.

Mais, pour le ministère public, il est clair que ces prévenus sont coupables des faits de vol ms à leur charge. Le procureur Boubacar I Bah a d’ailleurs, dans ses réquisitions, demandé au tribunal de retenir les prévenus dans les liens de la culpabilité et de les condamner à huit (8) mois de prison ferme. Egalement, le ministère public a demandé au tribunal de recevoir la constitution Jean Baptiste Haba dans sa constitution de partie civile dans cette affaire.

Finalement, le tribunal a mis cette affaire en délibéré pour décision être rendue le 20 janvier 2021.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 620 58 95 27/654 41 69 22

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS