Vœux de nouvel an à Dubréka : le maire fier de son bilan et annonce de belles perspectives

« Notre commune a pu exécuter et inaugurer 12 salles de classes dans les quartiers de Gbéréïré, Tessè et Yorokoguiah, 3 classes dans les quartiers de Tanènè et Dar-es salam, ainsi que 6 forages. À cela, s’ajoute la construction du marché de Simbaya. Les réalisations ont été possibles grâce à la mobilisation des fonds propres de la commune, ainsi que l’appui des sociétés de la place. Et, les fonds de l’ANAFIC nous ont également permis la réalisation de 600 mètres linéaire de bitume fort sur le tronçon Dubreka-km5 et la construction d’un centre de santé moderne à Kagbélen plateau », s’est notamment félicité le maire de la commune urbaine de Dubréka.

Dans la journée d’hier, mercredi 06 janvier 2021, la salle de réunion de la mairie de Dubréka a servi de cadre à la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an entre les chefs des 31 quartiers de la commune urbaine et le maire, Elhadj Alseny Bangoura. La cérémonie s’est déroulée en présence des cadres de la mairie de Dubréka et de plusieurs invités.

Et, la première autorité communale de Dubréka a mis à profit cette occasion pour faire un bilan de l’année 2020 et prendre des engagements pour l’année 2021. Elhadj Alseny Bangoura a aussi promis de « corriger les erreurs du passé » pour que les bienfaits de la commune soient protégés, rapporte un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Organisée par les cadres de la mairie, cette cérémonie de présentation des vœux au maire a été une occasion pour le maire, Elhadj Alseny Bangoura, de communier avec les différents chefs de quartiers de sa juridiction géopolitique. Et, dans une atmosphère très détendue, la première autorité communale de Dubréka a pris la parole pour égrener les faits qui ont marqué sa commune durant l’année 2020.

Elhadj Alseny Bangoura, maire de la commune urbaine de Dubréka

« Nous sommes réunis ici aujourd’hui pour la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux du nouvel an. Vous me permettez à cette instance solennelle, mes chers frères et sœurs, au nom de la famille et à mon nom personnel, de vous présenter à vous et à vos différentes familles, à vos proches, mes sincères vœux de bonheur, de prospérité, de paix, de santé de l’année 2021… L’année 2020 a été pour le monde entier une année cruciale, avec l’apparition de la COVID-19 qui n’a épargné aucun secteur d’activité. Pour notre pays, en plus de cette pandémie, nous avons été confrontés aux conséquences de deux élections nationales. Ce qui a dangereusement affecté notre économie. Cependant, grâce à vous, chers frères conseillers, chefs de quartiers, l’effort de chacun et de tous, notre commune a pu exécuter et inaugurer douze salles de classes dans les quartiers de Gbéréïré, Tessè et Yorokoguiah. Trois classes dans les quartiers de Tanènè et Dar-es salam, ainsi que six forages. Les réalisations ont été possibles grâce à la mobilisation des fonds propres de la commune, ainsi que l’appui des sociétés de la place. À cela, s’ajoute la construction du marché de Simbaya. Et, les fonds de l’ANAFIC nous ont également permis la réalisation de 600 mètres linéaire de bitume fort sur le tronçon Dubreka-km5 et la construction d’un centre de santé moderne à Kagbélen plateau », a indiqué Elhadj Alseny Bangoura.

Poursuivant son allocution, le maire de la commune urbaine de Dubréka a annoncé les couleurs de ce nouvel an pour sa commune. Elhadj Alseny Bangoura a d’ailleurs interpellé les chefs des différents quartiers et secteurs sur leur participation à la mobilisation des recettes de la commune.

« L’année 2021, nous nous engageons à corriger les erreurs du passé, à mieux améliorer nos conditions de travail pour que les bienfaits de la commune soient protégés. Une réforme des différentes commissions sera opérée en privilégiant la compétence à légiférer davantage les revenus. Pour cette année 2021, les chefs de quartiers et chefs de secteurs, chacun en ce qui le concerne, participeront inexorablement à la conquête des ressources propres de sa localité. Ainsi, les compétences extérieures ne seront pas oubliées. C’est pourquoi, nous n’hésiterons pas à faire appel l’aide de la nécessité qui s’impose », a dit Elhadj Alseny Bangoura.

Au nom des 31 chefs de quartiers de la commune de Dubréka, Momo Alhassane Soumah a loué le dynamisme du conseil communal et plaidé en faveur de plus de moyens pour les chefs de quartiers afin d’impulser un développement à la base.

Momo Alhassane Soumah, porte parole des 31 chefs de quartiers de la commune de Dubréka

« C’est vrai qu’en 2020 nous avons connu plein de problèmes avec le coronavirus. Ce qui a beaucoup perturbé nos économies ; mais, cette équipe dynamique de la commune urbaine de Dubréka est parvenue à faire des écoles, des centres de santé, des marché. Ça, c’est une fierté pour nos citoyens de la commune… Nous souhaitons avoir des moyens en cette année 2021 pour procéder au développement de cette commune de Dubreka. Et, chaque chef de quartier doit faire en sorte qu’il y ait la cohésion sociale dans son quartier. Cette cohésion sociale peut nous amener à la paix ; et, à notre tour d’user de tous les moyens nécessaires pour que cette paix soit bien entretenue », a indiqué Momo Alhassane Soumah.

De Dubréka, Foko Millimouno pour Guineematin.com

Tél. : 620 933 446 / 666 11 17 26

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS