A la faveur de son assemblée générale hebdomadaire de ce samedi, 20 février 2021, le parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) a mitraillé sur Mamadou Sylla, l’actuel chef de file de l’opposition parlementaire. Le parti de l’ancien Premier ministre, Lansana Kouyaté, a qualifié le leader de l’UDG (union démocratique de Guinée) « d’inculte » et de « frustré ». Cette formation politique a également accusé Mamadou Sylla d’avoir volé l’argent du contribuable guinéen pour s’enrichir, rapporte Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Ces propos acerbes des cadres du PEDN contre Mamadou Sylla fait suite à la récente sortie médiatique de ce dernier qui a insu nié connaitre les dessous qui ont conduit à la nomination de Lansana Kouyaté au poste de Premier ministre en 2007 en Guinée. « C’est avec mon Bic (stylo) qu’on a signé le décret de Lansana Kouyaté… », a lâché Mamadou Sylla, tout en précisant que Lansana Kouyaté l’avait appelé au téléphone pour le supplier de « tout faire » pour l’aider et lui promettre de lui trouver un avocat pour assurer sa défense face aux accusations du mouvement syndical en rogne contre lui.

Il n’en fallait donc pas plus pour se retrouver dans le viseur du parti de l’espoir pour le développement national. Et, ce vendredi, les responsables du parti dirigé par Lansana Kouyaté l’ont mitraillé à bout portant. Les premières balles ont d’ailleurs été tirées par Hadja Sarangbè Condé, la présidente du comité national des femmes du PEDN.

Hadja Sarangbè Condé, présidente du comité national des femmes du PEDN

« J’ai vu un truc de Mamadou Sylla sur Facebook qui dit qu’il sait comment le président Lansana Kouyaté a été Premier ministre. Un Mamadou Sylla, un inculte comme ça, c’est parce qu’il a eu de l’argent ; et comment ? Il a oublié comment il a eu cet argent-là ? Lansana Kouyaté a prouvé qu’il aime la Guinée, comparativement à lui (Mamadou Sylla) qui a volé l’argent des contribuables guinéens. Il faut qu’un vrai communicant rentre dans le paquet de Mamadou Sylla. Même s’il faut utiliser les médias par lesquels on est passé pour dire ça, passez-y pour lui renvoyer la balle » a dit Hadja Sarangbè Camara sous les applaudissements nourris de l’assistance.

De son côté, Mandjou Konaté, chargé des adhésions au niveau du bureau exécutif national et membre de la cellule de communication du PEDN a qualifié Mamadou Sylla de « frustré » qui cherche des poux sur un crâne ragé.

Mandjou Konaté, responsable chargé des adhésions au niveau du bureau exécutif national et membre de la cellule de communication du PEDN

« Parlez de Mamadou Sylla, c’est un non-évènement au PEDN ; parce qu’entre 2006 et 2007, on était présent. Ce que je retiens, peut-être qu’il est frustré. Il est frustré parce qu’il nous a adressé un courrier pour dire qu’il voulait rendre visite au PEDN le 1 février en tant que Chef de file de l’opposition. Le PEDN n’a pas participé à une élection législative, le PEDN ne reconnaissait pas ces élections. Donc, pourquoi reconnaître une personne qui est issue de ces élections? Nous avons répondu: nous vous recevons en tant que président de votre formation politique UDG. Si ça l’a énervé, c’est lui qui sait. Et, tout ce qu’il a dit, ça n’engage que lui. L’objectif du PEDN est connu. Une personne ne va pas nous distraire », a martelé Mandjou Konaté.

Mohamed DORÉ pour Guineematin.com

Tel: +224 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin