C’est un travail de 5 ans qui vient se clôturer par la remise des diplômes de mémorisation du saint Coran. Au total, ils sont 207 diplômés (122 garçons et 85 filles) issus des 13 centres de mémorisation du saint Coran de Conakry et des périphéries. Tous de blanc vêtus, ces jeunes- âgés de 13 à 28 ans- ont été honorés devant leurs parents, amis et plusieurs hauts cadres du pays. Parmi les personnalités présentes, il y avait Elhadj Aly Jamal Bangoura, Secrétaire Général des Affaires religieuses, et Elhadj Bah Ousmane, ministre d’Etat à la présidence de la République et président du parti UPR, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

C’est sous une grande tente installée au palais du peuple que la cérémonie de remise s’est tenue dans l’après-midi d’hier, dimanche 21 février 2021. Organisée par les 13 centres de mémorisation du Saint Coran, cette cérémonie est la première du genre en Guinée. Selon Elhadj Cheick Oumar Barry, le Directeur de l’institut pour la formation des maîtres coraniques, qui a coordonné cette remise, ce sont les différents centres qui ont présenté des candidats qui ont été sélectionnés pour participer au concours.

Elhadj Cheick Oumar Barry, Directeur de l’institut pour la formation des maîtres coraniques

« Il y a 207 jeunes qui ont reçu leurs diplômes. 125 élèves ont reçu les diplômes de mémorisation du saint Coran. Les 82 ont eu la maîtrise sur la mémorisation du saint Coran ; c’est-à-dire, la transmission. Ce sont les 13 centres de mémorisation du saint Coran qui ont organisé cette cérémonie. Chacun a présenté ses candidats. La mémorisation a duré entre 3 et 5 ans », a indiqué Elhadj Cheick Oumar, précisant que c’est la première fois qu’une telle cérémonie de remise est organisée en Guinée.

A l’ensemble des parents, le Directeur de l’institut pour la formation des maîtres coraniques a demandé d’inscrire leurs enfants dans les centres de mémorisation du saint Coran.

« Nous encourageons les parents, tous les musulmans de Guinée, nous leur demandons d’envoyer leurs enfants dans les centres de mémorisation du saint  Coran. Parce que c’est un livre béni. Si le Coran est lu dans un foyer, c’est un foyer et un quartier qui sont bénis. Nous voulons que chaque famille ait un membre qui a mémorisé le Coran. Ça va donner beaucoup de bonheur à leur famille… », a ajouté Elhadj Cheick Oumar. On apprend que ces centres ne reçoivent pas d’aides extérieures. Ce qui fait que la formation est payante, même si ce n’est pas cher. Les responsables tiennent pourtant à les améliorer, notamment pour les maîtres coraniques. « Quand ils finissent de mémoriser le saint Coran, on les forme pendant 3 ans pour leur permettre d’aller à l’extérieur pour continuer leurs études. Il y a beaucoup d’entre eux qui sont en train d’étudier au Maroc, en Arabie Saoudite, en Algérie et en Tunisie », a expliqué Cheick Oumar.

Abdoulaye Touré, représentant et porte-parole des diplômés

Prenant la parole au nom de tous les diplômés, Abdoulaye Touré, a exprimé leur fierté et leur satisfaction. « Nous sommes fiers de ce diplôme et de notre formation qui nous donne des atouts importants dans la vie. Nous espérons avec ce diplôme améliorer notre connaissance, notre foi et notre comportement afin d’être parmi les meilleurs de la société. Et, cela, conformément à la parole du prophète. Le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le Coran et l’enseigne », a-t-il rappeler, avant de rendre un vibrant hommage aux formateurs de ces différents centres.

Elhadj Aly Jamal Bangoura, Secrétaire Général des affaires religieuses à la présidence de la République

Enfin, Elhadj Aly Jamal Bangoura, le Secrétaire Général des Affaires religieuses, qui a présidé cette cérémonie, a annoncé le soutien de son département, avant d’appeler les diplômés à la persévérance. « C’est avec un immense honneur et un agréable plaisir que je participe à cette cérémonie, en qualité de chargé de la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière des activités religieuses. Je vous adresse, au nom de son excellence monsieur le président de la République, Chef de l’État, le Pr Alpha Condé, et de son Premier ministre, chef du gouvernement, mes vives félicitations et mon entière satisfaction par rapport à cette grandiose réalisation dans le domaine de l’enseignement coranique. Vous avez été à la hauteur par rapport à ce que nous avons vu dans vos prestations. Et, nous demandons la persévérance et plus d’efforts dans de longs chemins de la recherche du savoir. Le Secrétariat Général aux Affaires religieuses ne ménagera aucun effort pour vous appuyer… Merci à ces grands maîtres qui ont tout abandonné pour se consacrer à l’éducation de nos enfants, » a-t-il conclu.

Mohamed DORÉ pour Guineematin.com

Tél. : +224 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin