Youssouf Sylla, élève de la 9ème année au collège de Coliah

Youssouf Sylla est ce jeune de 14 ans, élève en 9ème année (au collège de Coliah, préfecture de Boffa, relevant de la région administrative de Boké) qui trainait un mal d’une décennie, lié à l’inhalation d’un ressort qui a fini par se loger dans son poumon gauche. Grâce à la dextérité des services spécialisés de l’ORL/CCF, notamment du Pr Abdoulaye Kéïta et son équipe, le ressort qui compliquait les jours de Youssouf Sylla, a été extrait et sa vie n’est plus en danger.

Contacté par les soins de l’hôpital Jean Paul II, un reporter de Guineematin.com, s’est rendu au chevet de ce malade, ce mardi, 23 février 2021.

« Depuis que j’avais 4 ans, je ne sais pas comment, mais je toussais très souvent. On m’a envoyé un peu partout pour des soins. Je ne pouvais pas marcher longtemps, je ne pouvais pas courir non plus. A présent, je peux marcher ! J’espère pouvoir courir et même jouer au ballon. En tout cas, je ne sens aucun mal depuis mon opération d’hier », a témoigné le collégien, dans son lit de malade.

Encore étonné du succès de l’opération, le jeune se demande comment est-ce que ce ressort de plus de 3 centimètres a été extrait de ses poumons, sans blessure, ni la moindre trace extérieure sur son corps.

« Quand le mal a persisté, on m’a envoyé de Boffa à Conakry, précisément au centre de traitement tuberculeux de la Carrière. Après la visite, ils ont demandé que je fasse la radiographie des poumons. Ce que j’ai fait. Ensuite, je suis revenu à la Carrière. Ils ont demandé à mes parents de m’envoyer à Jean Paul II. On est arrivé et hier, lundi (ndlr : 22 février 2021), j’ai été admis au bloc opératoire. Je me suis retrouvé après dans ce lit, je ne sais pas comment. Mais, à présent, je ne sens aucun mal et je me porte bien. Je respire très bien. On m’a montré le ressort qui était dans mes poumons et qui risquait de me tuer », relate le jeune patient.

Enfin, Youssouf Sylla a souhaité remercier avec insistance le personnel soignant pour cet exploit. « Ils m’ont sauvé la vie. Je les remercie et je dis merci à mes parents qui se sont bien occupés de moi », a-t-il conclu.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin