Dr Mamady Dramé, le Fondateur et Directeur du centre SOS Drapono-Guinée

Le centre SOS Drépano-Guinée organise une journée de collecte de sang demain, samedi 26 février 2021, à Conakry. Cette initiative vise à venir en aide aux drépanocytaires qui ont besoin de sang pour vivre. Les organisateurs exhortent les habitants de la capitale guinéenne à se mobiliser massivement pour prendre part à cette activité humanitaire très importante, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

La drépanocytose est une maladie génétique due à une malformation des globules rouges. Elle résulte d’une union entre deux porteurs sains, qui donnent naissance à un enfant drépanocytaire. Caractérisée par des douleurs atroces, cette maladie entraîne un manque de sang chez le malade, pouvant conduire rapidement à sa mort. « Les conséquences, c’est la destruction brutale des globules rouges à tel point qu’ils arrivent à un niveau où le cœur et le cerveau ne reçoivent plus le sang. Et, ça entraîne la mort rapidement », explique Dr Mamady Dramé, le directeur du centre SOS Drépano-Guinée.

C’est pour sauver la vie des personnes souffrant de cette maladie que le centre SOS Drépano-Guinée, en collaboration avec le centre national de transfusion sanguine (CNTS), organise une journée de collecte de sang le samedi, 26 février 2021, à Conakry. L’activité se déroulera de 8h30′ à 12h 30’ dans les locaux de ce centre, sis à Morykantéyah, dans le quartier Nongo.

Dr Mamady Dramé, le Fondateur et Directeur du centre SOS Drapono-Guinée

Selon Dr Mamady Dramé, « le but de cette journée, c’est d’amener la population à faire un geste humanitaire de don de sang, à savoir qu’une petite quantité de notre sang peut sauver la vie d’un drépanocytaire ou d’une drépanocytaire et qu’on peut donner son sang quand on est bien portant au moins trois fois par an. Parce que le sang se régénère. La quantité qui est prélevée est très faible par rapport à ce qui reste dans notre corps ».

Tout en exhortant les citoyens à participer massivement à cette activité, le directeur du centreSOS Drépano-Guinée précise que le don de sang est d’ailleurs une nécessité pour certains. « Il faut savoir qu’il y a des sujets qui doivent donner du sang pour leur propre santé, parce qu’ils en ont trop. Et quand vous en avez trop, ça fait une concentration de sang dans le corps, et cela ralentit la circulation sanguine sans que vous ne soyez drépanocytaire.

Donc donner son sang ne rend pas malade. Et, toutes les mesures de sécurité sont prises pour savoir si oui ou non vous pouvez donner votre sang : il y a un médecin qui va définir si vous donnez sans risque pour vous ou pour le receveur lui-même (…). Donc, il faut que nous cultivions ce don, parce que beaucoup de malades meurent par manque de sang », a lancé Dr Mamady Dramé.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin