Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, président de l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRP)

Le président de l’UDRP, Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, n’est pas du tout séduit par le mémorandum que le chef de file de l’opposition guinéenne a adressé récemment au président de la République. L’opposant, qui n’est pas membre du cabinet mis en place par Mamadou Sylla, estime que le document omet des aspects indispensables pour une sortie de crise en Guinée. Il l’a dit dans un entretien accordé à Guineematin.com ce samedi, 6 mars 2021.

Dans le camp de Mamadou Sylla, l’heure est actuellement à la satisfaction. Quelques jours après avoir reçus avec les membres de son cabinet par le président Alpha Condé au palais Sékhouréyah, le chef de file de l’opposition guinéenne est autorisé à rendre visite aux opposants détenus à la maison centrale de Conakry. Le chef de l’Etat guinéen a accédé à cette revendication du président de l’UDG et des membres de son équipe. Avec cette décision, ils espèrent que leur mémorandum contenant des propositions de sortie de crise remis au président de la République sera effectivement pris en compte par les autorités du pays.

Pendant ce temps, ce document continue de susciter des réactions au sein des partis d’opposition non membres du cabinet du chef de file de l’opposition guinéenne. C’est le cas de l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRP), parti dirigé par Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou. Cet allié de Cellou Dalein Diallo estime que le mémorandum produit par le camp Mamadou Sylla ne peut pas favoriser la résolution des problèmes auxquels le pays est confronté. Car, dit-il, le document des aspects fondamentaux et il ne met pas le président de la République devant ses responsabilités.

« Le premier point qu’ils ont noté, c’est dire qu’ils veulent solder le passif parce qu’il y a une crise politique. Mais le passif de la crise politique, soulignons-le, passe par les tueries pendant le forceps organisé pour la nouvelle Constitution et le 3ème mandat. Alors, le mémorandum omet de façon béante les enquêtes qui devaient être diligentées pour situer les responsabilités. En d’autres termes, le mémorandum ne met pas le président de la République devant ses responsabilités. L’opposition n’est pas là pour caresser le pouvoir dans le sens des poils. L’opposition est là quand ça ne va pas elle critique, et quand ça va elle doit bien-sûr reconnaître et encourager.

Mais je vois ici plutôt que c’est la preuve que cette opposition est taillée sur la mesure de M. Condé. C’est lui qui a choisi les membres, qu’on le veuille ou pas. Quand il y a plus de 200 personnes qui ont été tuées et sur lesquelles aucune enquête n’a été diligentée, moi je crois que cela devrait être un point fort, si c’est vraiment un mémorandum qui veut qu’on dialogue et qu’on puisse rétablir la paix.  Il y a des familles qui sont endeuillées, des gens ont perdu leurs proches, on ne peut pas dire qu’on va oublier cela pour dire qu’on va solder le passif. Nous, nous pensons que ce n’est pas comme ça qu’il faut agir », a dit l’opposant, dont la candidature à la présidentielle du 18 octobre 2020 avait été récalée par la Cour constitutionnelle.

Il ajoute que sur le point concernant l’élimination des crises récurrentes, le document devait mettre encore le président devant ses responsabilités. Car pour nous, il est l’instigateur de toutes ces crises. Donc si on ne lui fait pas comprendre cela et qu’on cherche à ce qu’il soit l’initiateur, ce qu’on est en train de perdre du temps. En résumé, je pense qu’on a fourni de l’effort pour chercher à légitimer une structure qui n’est pas légitime. M. Sylla parle d’une opposition plurielle. La supposée opposition dont il est le chef de file, est une opposition qui a été concoctée, fabriquée selon les désirs de M. Alpha Condé. Mamadou Sylla ne devrait pas parler comme le chef de file d’une opposition plurielle, parce que dans ce parlement, on a exclu tous les ténors de l’opposition », a dit Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41  

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin