Près d’une semaine après leur première sortie, de nombreux imams ont manifesté une nouvelle fois ce samedi, 6 mars 2021, à Siguiri. Ils protestent toujours contre la destitution de l’ancien secrétaire préfectoral des Affaires religieuses, Elhadj Issa Fofana, et son remplacement par Elhadj Haroune Doumbouya, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

L’association des imams de Siguiri ne lâche pas prise. Elle continue d’exiger le retour d’Elhadj Issa Fofana dans ses fonctions de secrétaire préfectoral des Affaires religieuses. Après leur manifestation du lundi dernier, plus d’une centaine de leaders religieux venus des mosquées de la commune urbaine et de certaines sous-préfectures de Siguiri sont descendus de nouveau dans la rue ce samedi 6 mars 2021 pour se faire entendre.

Et cette fois, ils ont bénéficié du soutien de l’association des jeunes musulmans de Siguiri, qui conteste également l’actuelle autorité religieuse de la préfecture. Partis du siège de l’association des imams, situé au quartier Riyad, les manifestants ont marché jusqu’à la place des martyrs de la ville, où ils ont tenu un meeting. Ils demandent aux autorités d’intervenir pendant qu’il est encore temps.

Fodé Sacko, manifestant

« Les autorités veulent nous conduire au pire à Siguiri. Issa Fofana est le choix de tous les musulmans, il a été élu par nous. Comment une seule personne, en l’occurrence le doyen des sages, peut changer notre choix ? Le jour où il a été choisi par les imams, Haroune Doumbouya était présent et il a voté pour lui. Nous ne voulons pas d’une guerre entre nous les musulmans, mais le silence des autorités risque de nous amener à une telle situation.

Le secrétaire préfectoral des Affaires religieuses est le représentant de tous les musulmans de la préfecture. Mais si celui-ci est contesté par les imams, comment peut-il travailler ? Alors une fois encore, nous demandons le retour sans délai d’Elhadj Issa Fofana dans ses fonctions », a déclaré Fodé Sacko, l’un des manifestants.

Cette crise autour qui divise les leaders religieux de Siguiri fait suite à la mort d’Elhadj Sory Magassouba (décédé le 26 août 2020 des suites de Covid-19), qui fut pendant de nombreuses années secrétaire préfectoral des Affaires religieuses et Premier imam de Siguiri. Après sa mort, il a été remplacé par son adjoint Elhadj Issa Fofana.

Mais ce dernier n’a pas duré à ses fonctions. Il a été destitué le 17 novembre 2020 par l’inspection régionale des affaires religieuses de Kankan, à la demande du patriarche de Siguiri. Une décision qui est toujours contestée par une partie des imams, des sages et des organisations religieuses de la préfecture.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guinneematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin