Fralako (Mandiana) : deux gendarmes blessés et leur véhicule endommagé par des citoyens

Partie à Fralako pour prendre un voleur présumé, une équipe de gendarmes a été attaquée par des citoyens en colère. Deux agents ont été blessés et leur véhicule a été endommagé, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Mandiana.

C’est une mission difficile qu’une équipe de la compagnie de gendarmerie territoriale de Mandiana a effectuée dimanche dernier, 7 mars 2021, dans la sous-préfecture de Fralako, située à 2 kilomètres du chef-lieu de la préfecture. Les agents de sécurité sont partis dans cette localité à l’appel d’une autorité locale, qui leur a demandé d’aller sauver la vie d’un présumé voleur que des citoyens voulaient lyncher.

Selon nos informations, il s’agit d’un jeune homme du nom de Moussa Traoré, qui a tenté de voler une moto de marque TVS, à la grande mosquée de Fralako. Pendant que des fidèles musulmans étaient en train d’effectuer la dernière prière du jour, à 20 heures, Moussa est venu pour essayer de s’emparer de la moto appartenant à l’un d’eux, qui était garée dehors. Malheureusement pour lui, une dame qui était à côté suivait l’action.

Cette dernière a crié au voleur et le jeune homme a été aussitôt interpellé. Il a été tabassé par les citoyens avant d’être conduit chez le président du district de Fralako centre, Bakary Diallo. Mais cela n’a pas plu à d’autres habitants de la localité, qui voulaient brûler vif le présumé voleur. Ces derniers se sont mobilisés pour se rendre au domicile du président du district, exigeant que le jeune homme leur soit remis afin qu’ils puissent en finir avec lui une fois pour toutes.

C’est dans ce contexte tendu que les gendarmes, venus de Mandiana pour récupérer le présumé voleur, sont arrivés sur les lieux. « Dès qu’on a envoyé le voleur chez moi, j’ai immédiatement envoyé mon fils à Mandiana pour solliciter une intervention rapide de la gendarmerie afin d’éviter le pire. Et Dieu merci, le commandant de la gendarmerie a déployé immédiatement une équipe sur le terrain. C’est ce qui nous a tous sauvés. Donc je remercie vraiment le commandant de la gendarmerie de Mandiana », a dit le président du district de Fralako centre.

A l’arrivée des agents, ils ont trouvé que la maison de l’autorité locale était encerclée par des jeunes en colère, armés de cailloux. Ils sont rentrés dans la maison et ont fait porter au présumé voleur une tenue de gendarme pour tromper la vigilance des citoyens. C’est ainsi qu’ils ont réussi à l’exfiltrer des lieux. Mais au moment de leur départ, leur véhicule a reçu une pluie de cailloux. Deux agents ont été blessés et le pare-brise du pick-up a été endommagé.

De Mandiana, Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

Tel. 625 81 03 26

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS