Coup d’Etat au Tchad après la mort d’Idriss Deby : la réaction de l’Union africaine

24 avril 2021 à 18 06 51 04514

L’opinion publique a appris le mardi dernier, 20 avril 2021, que les rebelles tchadiens du FACT (Front pour l’alternance et la concorde au Tchad, dirigé par le général Mahamat Mahadi Ali) ont réalisé leur promesse de libérer leur pays de la dictature d’Idriss Deby. Plus de trente ans après son putsch et au moment où on s’attendait à voir le « le maréchal du Tchad » célébrer sa élection à un sixième mandat, c’est sa mort qui est annoncée.

Lire

Labé : le prix de la viande fixé désormais à 45 000 GNF/kg (mairie)

24 avril 2021 à 17 05 39 04394

C’est un peu moins que ce qui avait conduit à la fermeture de la boucherie, mais le prix reste tout de même encore élevé. Désormais, les populations de Labé doivent débourser 45 mille francs guinéens pour avoir un kilogramme de viande à la boucherie. Ce prix a été fixé lors d’une rencontre de négociation hier, vendredi 23 avril 2021, entre la maire et la coopérative des bouchers de Labé. Et, ce prix restera en vigueur jusqu’au 31 juillet prochain, a appris Guineematin.com à travers son correspondant dans la cité de Karamoko Alpha Mo Labé.

Lire

Détention d’opposants en Guinée : Sékou Koundouno dénonce « une situation de prise d’otage »

24 avril 2021 à 16 04 52 04524

Sékou Koundouno

Leur nombre est estimé à environ 400 personnes, des responsables et des militants de l’opposition guinéenne, arrêtés et détenus sans jugement depuis six mois suite la réélection contestée du président Alpha Condé pour un troisième mandat. Ces opposants au troisième mandat du président Alpha Condé sont détenus sans jugement depuis six mois maintenant, à la Maison centrale de Conakry. Et jusque-là, la tenue de leur procès ne semble pas être une préoccupation des autorités guinéennes, au regard de la lenteur qui caractérise le traitement de ce dossier politico-judiciaire.

Lire

Diabaty Doré sur la détention d’opposants en Guinée : « si on ne les juge pas, qu’on les libère »

24 avril 2021 à 15 03 30 04304

Diabaty Doré, président du parti Rassemblement Pour la République

« Dans ce dossier puisqu’il n’y a pas de preuve, ils ne peuvent pas les juger. C’est pourquoi, nous condamnons ces arrestations et détentions ; et, c’est pour cela que nous interpellons la communauté nationale et internationale de tout faire pour que la lumière soit faite. Si on ne parvient pas à les juger, qu’on les libère ; même si c’est de façon provisoire pour qu’ils regagnent leurs familles. Au moment où la justice sera prête, qu’on les appelle. Parce que quoi qu’on dise, ce sont des Guinéens, ils ne vont pas fuir. Je rappelle que Cellou Baldé était à Labé. Il pouvait fuir pour aller même si c’est au Sénégal ; mais, il a dit non, il faut qu’il se présente devant la justice parce qu’il est respectueux de la loi…», a notamment dit Diabaty Doré, le président du parti Rassemblement Pour la République.

Lire

Détention prolongée des opposants : Taran Diallo (ADR) dénonce le non respect de nos lois

24 avril 2021 à 14 02 41 04414

Alpha Oumar Taran Diallo, président de l’Alliance Démocratique pour le Renouveau (ADR) et membre de l’ANAD

Comme annoncé dans nos précédentes dépêches, plusieurs grosses figures de l’opposition et des acteurs de la société civile guinéenne croupissent actuellement à la maison centrale de Conakry. Ces détenus politiques sont en prison sans aucun procès. La procédure les concernant traine depuis près de six mois sans aucune audience ne soit programmée pour un jugement afin de les situer sur leur sort. Et, cette « détention préventive prolongée » est vivement critiquée au sein de l’opposition guinéenne.

Lire

Détention sans jugement des opposants en Guinée : ADC-BOC dénonce le pouvoir et l’UFDG

24 avril 2021 à 13 01 36 04364

Honorable Dr Ibrahima Sory Diallo, président de l’ADC-BOC

Quand est-ce que les opposants arrêtés suite à l’élection présidentielle contestée du 18 octobre 2020 seront-ils jugés ? C’est la question que se posent incessamment les proches de ces détenus politiques. Six mois après leur arrestation, rien n’augure la tenue rapide du procès de ces responsables et militants de l’opposition guinéenne, incarcérés à la Maison centrale de Conakry.

Lire

Lancement des 72heures du livre : ce qu’en disent Sona Konaté et Sansy Kaba Diakité

24 avril 2021 à 12 12 18 04184

Comme annoncé précédemment, la Guinée (à l’instar des autres pays du monde) a célébré hier, vendredi 23 avril 2021, la journée mondiale du livre et du droit d’auteur. À cette occasion, la plume a été mise à l’honneur par les littéraires et littérateurs. C’est la ministre de la culture et du patrimoine historique, Sona Konaté, accompagnée d’une délégation composée d’autorité étatiques et diplomatiques, qui a procédé au lancement officiel de cette cérémonie qui durera 3 jours, rapporte Guineematin.com à travers un de ses reporters qui était au palais du peuple.

Lire

Stage de Gnagna Barry en Suisse : le Horoya joue-t-il la montre pour faire capoter le projet ?

24 avril 2021 à 10 10 57 04574

Yakhouba Gnagna Barry

Comme annoncé précédemment, Yakhouba Gnagna Barry, attaquant du Horoya AC est invité en Suisse pour un stage d’un mois (du 30 avril au 30 mai 2021) par le FC Sion Olympique des Alpes SA. Son club d’origine (le Santoba FC) a déjà donné son autorisation pour ce voyage de ce talentueux joueur, mais les choses coincent avec le Horoya AC (club où Gnagna Barry joue depuis près d’un an sur la base d’un prêt avec possibilité d’achat).

Lire

Faire de l’Afrique « le premier continent du monde » : Me Traoré sur cette promesse d’Alpha Condé

24 avril 2021 à 10 10 30 04304

Me Mohamed Traoré

« Le combat que nous avons commencé ensemble, nous allons le continuer afin que l’Afrique, d’ici 2050, soit le premier continent du monde ». C’est l’annonce faite par le président Alpha Condé dans son discours tenu hier, à N’Djamena, à l’occasion des funérailles du président tchadien, Idriss Deby Itno. Et, cette sortie du chef de l’Etat guinéen ne laisse pas indifférent Me Mohamed Traoré, ancien bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée. Dans un message qu’il posté sur sa page Facebook, ce samedi 24 avril 2021, l’avocat s’est interrogé sur la faisabilité de cette promesse « exportée » du chef de l’Etat guinéen.

Lire

Idriss Deby : un autocrate célébré en héros par le pouvoir de Conakry (Par Diabaty Doré)

24 avril 2021 à 7 07 27 04274

Diabaty Doré, président du parti RPR (Rassemblement Pour la République)

Décidément, la gouvernance actuelle n’arrêtera pas d’étonner les Guinéens. Un deuil national de 24 heures à la mémoire de celui dont la réputation de dictateur le précède est décrété en Guinée.  Le ridicule ne tue pas, heureusement. Mais, le dicton n’a pas tort non plus : « les oiseaux de même espèce volent ensemble ».

Lire

Fermeture des cimetières de Kaporo-rails ? « Il va marcher sur nos cadavres…», dit Alpha Tess de l’UFDG

24 avril 2021 à 5 05 10 04104

Alpha Tess Diallo, Chargé de l’organisation et à l’implantation du comité national de la jeunesse de l’UFDG

Comme on le sait, le ministère de la Ville et de l’Aménagement du territoire envisage de fermer, à partir du 10 mai prochain, les cimetières de Bambéto et Kaporo-rails. Et pour cause, ces cimetières seraient dans des « zones d’aménagement concerté (ZAC) » du centre directionnel de Koloma. Et, les autorités assurent d’ailleurs que les ZAC sont des réserves foncières de l’Etat « destinées à recevoir le surplus de besoins en bâtiments » au cas où les prévisions d’occupation du sol seraient amenées à être dépassées. Mais, cet argument ne convainc guère l’opinion publique qui y voit, peut être à juste raison, une simple entreprise de démolition de ces cimetières. C’est d’ailleurs des soupçons largement partagés par Alpha Tess, habitant de Bambéto et chargé de l’organisation et de l’implantation du comité national des jeunes de l’UFDG (le principal parti politique d’opposition en Guinée).

Lire