Elhadj Mohamed Camara (imam de Teminètaye) au colonel Mamadi Doumbouya : « le chef doit être juste et… »

Dans le cadre de la sensibilisation pour l’unité, la paix et la cohésion sociale en Guinée, Mohamed Lion Bangoura s’est rendu ce vendredi, 12 novembre 2021, à Teminètaye pour conférer avec les imams, les sages et les autorités de ce quartier de la presqu’île de Kaloum. La rencontre entre l’émissaire du colonel Mamadi Doumbouya (le président de la transition, chef de l’État) et la notabilité de Teminètaye a eu lieu à la mosquée dudit quartier où une cérémonie de lecture du Saint Coran a été organisée pour la paix et la réconciliation en Guinée. À cette occasion, Elhadj Mohamed Camara, imam de Teminètaye, a prodigué d’utiles conseils au CNRD, à travers son émissaire, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a assisté à la rencontre.

Dans cette période de transition où la Guinée veut amorcer un nouveau départ pour son développement et son émancipation (après 63 ans d’errance), les chefs religieux et les sages ont un important rôle à jouer dans le pays. Car, ils peuvent être de véritables acteurs de régulation de la société et d’indispensables promoteurs de la paix et de la cohésion sociale. Et, c’est justement pour solliciter leur implication dans le maintien de la paix dans notre pays que Mohamed Lion Bangoura est allé ce vendredi à la rencontre des imams et des sages de Teminètaye. Sur place, l’émissaire du Chef de l’Etat a surtout prêché l’entente et la réconciliation nationale.

Mohamed Lion Bangoura, émissaire du CNRD

« La raison de ma présence ici aujourd’hui, c’est juste appeler les Guinéens à l’unité nationale, à la paix et à la réconciliation nationale. Mais, c’est aussi pour sensibiliser, à travers les sages et les imams, le peuple de Guinée pour qu’on puisse conjuguer le même verbe. Quand on parle de pouvoir, il faut parler du bas peuple. Si le bas peuple est d’accord avec vous, vous aurez la majorité avec vous. Et, si le bas peuple n’est pas d’accord avec vous, vous sortez perdant. C’est pourquoi, j’appelle tous les Guinéens à l’unité nationale… Les imams et les chefs des quartiers jouent un rôle important dans le pays. Quand ceux-ci s’impliquent, le pays pourra se réconcilier et se développer. Chaque nuit et chaque jour, ils font des prières, des lectures du Saint Coran pour la paix et l’unité nationale dans le pays. Donc, pour cela, il faut venir les voir pour les encourager, pour leur parler, discuter avec eux, savoir ce qui ne va pas et ce qui va. C’est pourquoi, aujourd’hui, je suis venu dans la mosquée de Teminètaye », a déclaré Mohamed Lion Bangoura.

De son côté, Elhadj Mohamed Camara, imam de la mosquée de Teminètaye, est revenu sur les raisons de l’organisation de la cérémonie de lecture du Saint Coran de ce vendredi à Teminètaye. Le chef religieux a aussi donné d’utiles conseils à l’émissaire du CNRD, à charge pour lui de les transmettre à ses mandants (dont le président de la Transition).

Elhadj Mohamed Camara, imam de la mosquée de Teminètaye

« Cette lecture du Saint Coran est faite pour notre pays, pour nos dirigeants, mais aussi pour la population guinéenne… Pour que cette population se développe, il faut la paix. C’est pourquoi nous avons initié cette cérémonie de lecture pour la consolidation de la paix dans le pays. Le président ne pourra rien entreprendre et réussir sans la paix. C’est pourquoi, le plus important d’abord c’est la consolidation de la paix et la quiétude sociale.

Deuxièmement, c’est pour la réconciliation entre toutes les filles et tous les fils de la Guinée. Les dirigeants ne sont qu’un groupuscule de personnes. Ceux qui doivent les appuyer et les soutenir, si ceux-ci sont divisés, le développement sera compliqué. La volonté des chefs ne se réalise point sur le terrain tant que la population ne parle pas d’une même voix… Cette lecture du Saint Coran, c’est aussi une façon de remercier le CNRD pour la libération du peuple de Guinée. Cela a plu aux Guinéens… Depuis leur arrivée, nous avons vu leurs démarches et leurs déplacements qui, aujourd’hui, ont permis de rassembler les Guinéens. Avant, certains guinéens ne se parlaient pas, d’autres même ne priaient plus dans la mosquée de leurs voisins. C’est pour cette raison que nous prions aujourd’hui pour que les bonnes intentions qui les animent soient concrétisées. Nous avons prié également pour l’émissaire du président qui est Mohamed Lion Bangoura. Parce que c’est un travail noble qu’il est en train de faire aujourd’hui pour la réconciliation des guinéens de tous bords. Mais, nous les conseillons deux choses : pour que le pouvoir d’un chef soit garanti, il faut qu’il soit juste et qu’il évite le péché. Tout ce qu’il doit faire, il doit le faire dans la droiture, dans l’intérêt de tous les Guinéens », a indiqué Elhadj Mohamed Camara.

Mohamed Guéasso Doré pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS