Elhadj Boubacar Barry, nouveau préfet de Dalaba

Le nouveau préfet de Dalaba Elhadj Boubacar Barry déclare être menacé d’expulsion de l’hôtel où il a été logé après son installation officielle. Sa résidence de fonction et le bloc administratif préfectoral avaient été vandalisés lors des manifestations organisées au mois de mars 2020 par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Ils n’ont tours pas été réhabilités, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Le nouveau préfet de Dalaba, Elhadj Boubacar Barry a pris fonctions, dans des conditions très difficiles. Il n’a ni logement, ni bureau. Ces édifices publics qui avaient payé les frais de la colère populaire lors des manifestations organisées par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), au mois de mars 2020.

« Je suis à l’hôtel. On m’a conduit dans une petite maisonnette là-bas. Je suis là-bas. Je n’ai pas de bureau, je n’ai pas de résidence. Qu’il plaise à tout Dalaba d’entende çà. Je suis à l’hôtel », a regretté Elhadj Boubacar Barry, nouveau préfet de Dalaba.

Selon le nouveau préfet de Dalaba, il est même menacé d’expulsion par ce concessionnaire privé alors qu’il vient d’être installé dans ses nouvelles fonctions.

« Même aujourd’hui, le propriétaire du bâtiment ou le gérant a dit à mon garde-corps de me demander quand est-ce on va quitter là-bas. Que ça arrive au maire aussi », a-t-il ajouté.

Elhadj Ibrahima Diallo, Maire de Dalaba

En guise de réponse à cette interpellation de sa tutelle, le maire de la commune urbaine de Dalaba a promis de faire de son mieux.

« La Mairie prend bonne note pour le logement et le bureau. La Mairie fera ce qu’elle est capable de faire. En tout nous apporterons le minimum pour le moment avant qu’on ait des gros moyens avec nos parents pour mettre la résidence et la préfecture en état » a promis Elhadj Ibrahima Diallo, Maire de la commune urbaine de Dalaba.
Ces derniers temps, Dalaba a malheureusement acquis la fâcheuse réputation de ville instable, hostile aux commis de l’Etat.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin