Comme annoncé précédemment, un grave incendie s’est produit dimanche dernier, 14 février 2021, au marché de Sanoyah km36, dans la préfecture de Coyah. Le feu n’a fait aucun mort, mais plusieurs magasins de stockage et de vente de matériels électriques et électroménagers, des kiosques et des conteneurs ont été calcinés. Les victimes (plus d’une centaine et majoritairement des femmes) pleurent la perte de plusieurs dizaines de millions de francs guinéens dans ces flammes destructrice.

Un reporter de Guineematin.com est allé hier, lundi 15 février 2021, à la rencontre de certaines d’entre elles. Et, ce sont des victimes désemparées qui se sont exprimées à notre micro.

Décryptage !

Laye Fodé Konaté, vendeur des matériels électriques électroménagers et propriétaire du conteneur

Laye Fodé Konaté, vendeur de matériels électriques et électroménagers. Il a vu ses marchandises brûlées et d’autres volées par des présumés secouristes : « Hier j’étais assis dans mon conteneur en train de lire le coran dans les bandes de 20heures. Soudain quelqu’un est venu me dire qu’il y a du feu derrière mon conteneur. Du coup je suis sorti en courant pour aller éteindre le feu. Mais, je n’avais pas de l’eau avec moi là-bas. C’est un bois que j’ai pris pour tenter d’éteindre les flammes. Mais, hélas ! C’est ainsi que je suis revenu dans mon magasin pour faire sortir certaines de mes marchandises. Comme je n’avais aucune connaissance à côté de moi, tout ce que je sortais dehors était directement volé par des personnes mal intentionnées qui étaient dans la foule. Finalement je ne savais plus quoi faire. C’est comme ça le feu a tout consumé, sauf deux silwater, le coran que je lisais et mon tapis de prière. Un sil water de 5000 wat automatique est vendu à 1.200.000. Il y avait beaucoup de fils électriques aussi à l’intérieur. C’est avant hier que je suis revenu de Madina avec une marchandise de 30.000.000 de francs. En tout, j’ai perdu une somme de 56.500.000fg. Dans mon conteneur il y avait que les matériels électriques et électroménagers. Quand je suis sorti pour voir derrière le conteneur il y avait bien sûr le feu par terre mais aussi sur le fil d’en haut. Donc, je ne sais pas c’est quoi entre c’est deux. Je collabore avec beaucoup de commerçants et des usines de qui me donne les marchandises à crédit. Il y avait beaucoup de choses qui ne m’appartenaient pas. C’est pourquoi je lance un appel au gouvernement et à toutes les personnes de bonne volonté de nous venir en aide. Car c’est tout mon départ qui est réduit en cendre comme ça ».

Mamadi Cissé, vendeuse de serviettes et de draps : « Moi, j’étais déjà à la maison lorsqu’on m’a appelé à 20heures que notre magasin a pris feu. Tout ce qu’on n’avait dans ce magasin, rien n’a pu être sauvé. On ne sait plus à quel saint se vouer. Ce n’est pas le courant qui est à la base de cet incendie. C’est quelqu’un même qui a mis le feu et qui s’est propagé. J’avais deux sacs de serviettes et draps industriels d’une valeur 5 200 000. Il faut que les autorités nous aide sinon on ne sait plus quoi faire ».

Doussou Camara, vendeuse de draps

Doussou Camara, vendeuse d’habits : « Hier, ce sont les amies qui m’ont appelé pour m’informer de cette situation. Je suis venue  trouver beaucoup de citernes des sapeurs pompiers garées en train d’éteindre le feu. C’est mes habits à vente (prête à porter, friperie et les rideaux) qui sont brûlés dans cet incendie.  Le tout était dans deux grands sacs plus un ballon de friperie que j’ai acheté le samedi. La perte elle est énorme. Pour l’instant je ne peux pas dire exactement la valeur de mes marchandises. Tout ce que je sais, ça dépasse quand même les 3 000 000 de francs. Dieu seul sait ce que nous endurons ici en cherchant de l’argent. Si les bonnes volontés ne nous viennent pas en aide, on serait foutu. Parce qu’étant seule, je ne sais pas comment se remettre ».

A noter que l’administration générale dudit marché a déjà ouvert une enquête pour « déterminer les vraies raisons de cet incendie ».

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin