Sayon Didi Oularé, DPE de Faranah

Les mesures barrières permettant d’éviter la propagation du coronavirus et d’Ebola sont-elles respectées dans les écoles de Faranah ? C’est pour avoir la réponse à cette question que le directeur préfectoral de l’éducation (DPE) a effectué hier, lundi 8 mars 2021, une visite inopinée dans plusieurs établissements scolaires de la ville. Et à l’issue de sa tournée, Sayon Didi Oularé s’est réjoui de son constat sur le terrain, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Faranah.

« L’objectif de cette visite, c’est de savoir si effectivement les chefs d’établissements tiennent compte de ma décision rendant obligatoire le port de bavettes dans les écoles. Parce que comme on le dit, la confiance n’exclut pas le contrôle. C’est justement à cause de ça que je sillonne les écoles ce matin. J’ai déjà visité quelques écoles, et j’ai trouvé que les mesures sont vraiment respectées. Au niveau des élèves, chacun a reçu au moins deux bavettes, ils n’ont qu’à tout faire pour porter leurs bavettes », a lancé le responsable éducatif.

Le collège II de Faranah est l’un des établissements qui a reçu la visite de directeur préfectoral de l’éducation. Et son principal, Mamadou Sanoh, a assuré que le respect des mesures barrières ne fera pas défaut dans son école. « Je remercie l’IRE et la DPE pour nous avoir donné des bavettes pour la protection des élèves, enseignants et encadreurs. Déjà, l’IRE avait effectué une visite opinée samedi dernier dans notre école, mais elle a trouvé que dans la cour comme dans les classes, tout le monde portait les bavettes.

Mamadou Sanoh, principal du collège II de Faranah

Au jour d’aujourd’hui, les 1200 élèves que nous avons ont tous les bavettes, parce que de décembre à maintenant, les bavettes ont été distribuées par deux fois. Donc le port de bavettes ne fait pas défaut dans mon établissement. Aujourd’hui, Ebola et le coronavirus font des victimes dans notre pays, donc c’est un devoir pour nous d’éviter ces maladies à travers le lavage des mains et le port des bavettes. Le seul problème que nous avons, c’est le manque de locaux nous permettant de faire respecter la distanciation sociale dans les salles de classe », a souligné M. Sanoh.

Cette tournée du directeur préfectoral de l’éducation intervient juste après celle de l’inspecteur régional de l’éducation de Faranah. Lui aussi, avait sillonné plusieurs écoles pour s’assurer du respect des mesures barrières de sécurité sanitaire.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tel : 00224620241513/660272707

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com