Dans la matinée de ce samedi 7 janvier 2017, l’école primaire de Simbaya I, située dans le quartier Bantounka II, dans la commune de Ratoma, a servi de cadre au lancement d’un important projet humanitaire porté par la miss Guinée Canada 2016. En présence du ministre de la Jeunesse, de la miss Guinée et de la miss RTG 2016 et de plusieurs autres invités, mademoiselle Safiatou Barry a offert aux enfants déshérités de cette école le déjeuner pendant 2 semaines, a un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Après son couronnement au Canada comme étant la plus belle guinéenne, mademoiselle Safiatou Barry s’est fixée plusieurs objectifs pour soutenir son pays natal. Parmi ses nombreux projets, elle a voulu aider les enfants déshérités.

S’exprimant le premier, le Directeur de l’école primaire de Simbaya I, monsieur Lamine Camara, a souhaité la bienvenue aux différents invités avant de se réjouir du choix porté sur son école pour ce geste de la miss Guinée Canada 2016.

Prenant la parole, la miss Safiatou Barry a dit vouloir soutenir les enfants de cette école pendant une semaine. « Ce qui nous réuni entre les quatre murs de l’école de Simbaya I, est d’une portée capitale, en ce sens qu’il marque le lancement officiel de mon projet d’assistance à la petite enfance sans défense à travers une série d’activités. Il s’agit de porter secours ou assistance aux enfants déshérités en milieu scolaire. Un secours ou une assistance devant se matérialiser par un don de nourriture aux élèves de l’école primaire Simbaya I. J’ai bien voulu baptiser l’action : le Club du petit déjeuner », a-t-elle annoncé.

Poursuivant son discours, la miss Guinée Canada a précisé que cette action n’est que le début du commencement et que cette activité se poursuivra pendant une semaine. « J’ose croire que vous comprendrez les motivations profondes et personnelles quand à donner à manger à des tous petits quand ils en ont besoin. Car, nous restons tous convaincus que dans notre pays, les écoles publiques sont peuplées pour la plupart par des enfants venant des familles dont les conditions d’existence laissent parfois à désirer. C’est cette situation qui ne me laisse point indifférente », a-t-elle ajouté.

Présent à cette rencontre, le ministre de la Jeunesse, Moustapha Naité, a félicité la miss Guinée Canada pour avoir choisi d’investir dans l’éducation, contrairement à ses prédécesseurs.

A noter que les artistes Djani Alpha, Sister Lessa et l’humoriste Mamadou Thug ont tenu le public en haleine durant toute la cérémonie.

Mouctar Barry pour Guineematin.com

Tél.: 621 607 907   

Commentaires

No Comments