Sadou-Kéita-Gouverneur-de-LabéQuelques minutes après la fin des négociations sous les auspices du gouverneur de la région administrative de Labé à la mairie de Lélouma, un autre affrontement a éclaté aux environs de 18 heures à Diâla 2, village natal de Samba Héri Camara, entre partisans et adversaires du préfet de la localité, a appris le correspondant de Guineematin.com d’un responsable de la société civile.

Selon Amadou Sadio DIALLO, Vice-Président de la Section préfectorale de l’OGDH (organisation guinéenne de défense des droits de l’homme et du citoyen), les proches de Samba Héri Camara sont tombés sur des citoyens qui rentraient à Diâla Kâyhé après la rencontre de la mairie : « l’incident a eu lieu à Diâla 2, village natale du préfet de Lélouma. Ses parents ont érigé un barrage chez eux pour empêcher les citoyens de rentrer à Diâla Kâyhé. C’est une façon pour les agresseurs de venger leur frère qui a été rendu au gouverneur de région par la population de Lélouma qui était massivement mobilisée à la mairie ce lundi. Ils ont blessés deux autres personnes qui ont été transportées à l’hôpital préfectoral par la Croix Rouge. »

Face à cette nouvelle situation, « le gouverneur Sadou Keïta a fait appel à un autre renfort de Labé », ajoutent nos confrères  Sally Bilâly Sow et Alpha Boubacar Diallo qui étaient à Lélouma au moment des faits.

Ainsi, des unités de la police et de la gendarmerie qui étaient en état d’alerte à Labé sont arrivées dans un camion à 21 heures 30 à Lélouma où la situation risque fort de s’empirer entre partisans et adversaires de Samba Héri Camara.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 660 11 35 15

Facebook Comments