Une fois de plus, l’UFDG monte d’un cran dans ses déclarations mensongères destinées à générer l’affrontement et la violence en république de Guinée. En accusant sur son site et sans aucun début de la moindre preuve, le RPG Arc-en-ciel puis le Président de la République d’avoir lancé une « opération d’élimination physique des patriotes et résistants guinéens, notamment de l’UFDG », l’UFDG fait de nouveau la démonstration de sa totale irresponsabilité. 

Après le discours de Cellou Dalein à Chicago appelant à l’alliance de deux ethnies en prévision d’une guerre en Guinée, l’UFDG persiste dans la surenchère verbale afin de conditionner ses militants qui auront la naïveté de croire à ses inepties.

L’on se souvient encore de l’appel lancé par le député Ousmane Gaoual Diallo (véritable porte voix de Cellou)  au mois de juin dernier sur les ondes de la radio Horizon Fm. Ce membre du bureau politique de l’UFDG a publiquement invité à chasser le Président, non pas par les urnes mais par une insurrection.

Il y a un an, le même élément incontrôlé échappant souvent à tout leadership, avait ouvertement appelé et ceci à plusieurs reprises, à la création de milices privées dans les fiefs considérés comme acquis à l’UFDG.

Le RPG Arc-en-ciel attire l’attention de tous ceux qui aiment la Guinée à prêter une attention particulière à ces escalades verbales qui sont tout sauf fortuites et émotionnelles. Elles résultent d’un plan bien déterminé à faire sombrer la Guinée dans le chaos, situation qui est la seule à convenir à ceux qui ont plongé notre pays dans l’état déplorable dont le gouvernement de la troisième république a hérité.

L’objectif de l’UFDG et de ses alliés, dont aucun ne dénonce les dérives violentes, est à présent aisé à établir : réciter régulièrement un argumentaire conçu pour justifier à posteriori une guerre civile en Guinée.

Si le RPG Arc-en-ciel reste confiant dans la capacité du peuple de Guinée à résister aux sirènes de la violence généralisée, il est néanmoins urgent de s’inquiéter des conséquences de ces déclarations sur les plus jeunes et les moins informés.

Tout en espérant que son désir de paix ne soit pas considéré comme un aveu de faiblesse, le RPG Arc-en-ciel rassure la communauté nationale et internationale qu’il fera tout ce qui est en son pouvoir pour préserver la paix sociale en Guinée. Il demande aux amis de la Guinée et aux guinéens de bonne volonté de rappeler à l’UFDG que personne ne sortira vainqueur d’un affrontement généralisé en Guinée. Par dessus tout il souhaite qu’une fois pour toutes, l’UFDG et ses alliés comprennent que seule la voie des urnes les mènera au pouvoir et qu’ils seront les seuls responsables des victimes des violences que leurs déclarations manipulatrices engendreront.

Conakry le 16 septembre 2014

M. Lansana KOMARA

Secrétaire Administratif

Du RPG Arc-en-ciel

Membre BPN

Facebook Comments