Session des lois : l’exécutif appelle le parlement à se doter d’un règlement intérieur

Gouvernement, Assemblée nationaleComme il est de coutume dans le travail parlementaire en Guinée, le chef de l’Etat s’est fait représenter à l’ouverture de la session des lois, ce mardi 7 avril 2015. L’émissaire de la présidence, Mohamed Lamine Fofana, a dans son discours, rappelé aux députés qu’il est inconcevable que ceux-ci continuent à exercer sans se doter d’un nouveau règlement intérieur adéquat à la nouvelle composition du parlement. Il a rappelé aux députés de l’Assemblée nationale qu’aucun travail sérieux ne peut se réussir, sans un règlement intérieur.

« Vous comprenez avec moi que le règlement intérieur est le guide, sinon le parchemin qui régit la vie de toute assemblée, à l’absence duquel aucun travail parlementaire sérieux  ne sera possible », déclare Mohamed Lamine Fofana.

Cette session  s’ouvre sur fond d’interrogations quant à l’efficacité de l’Assemblée à examiner et voter certaines lois dont le passage requiert le vote positif des 2/3 des députés. Le règlement intérieur, qui est une loi organique, fait partie de cette catégorie de lois. Ce qui signifie que l’adoption d’un nouveau règlement intérieur du parlement guinéen, risque d’attendre pour une autre session, car une cinquantaine députés de l’opposition dont Lansana Kouyaté, sur les 114 que compte l’Assemblée, décident de ne pas participer à cette session.

L’exécutif veut-il alors mettre cette conséquence directe de l’absence de l’opposition pour la faire porter la responsabilité du fait que le parlement continue toujours à exercer sans règlement intérieur ?

C’est du moins le constat qui se dégage !

Thierno Amadou Camara

+224 622 10 43 78

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS