imam de la Cimenterie, Oustaz Ibrahima Aly KeitaOustaz Ibrahima Aly Keita, un jeune imam à la grande mosquée de la Cimenterie (commune de Ratoma), a bien voulu venir au siège de Guineematin.com hier, jeudi 24 décembre 2015 pour nous accorder une interview. A l’occasion de notre échange sur le port du voile intégral, cet imam a estimé que les femmes devraient continuer à porter le voile intégral, quelque soit le prix à payer. « D’autres avaient déjà fait d’autres sacrifices pour la propagation et la solidification de l’islam », a-t-il rappelé

D’ailleurs, Oustaz Ibrahima Aly Keita dit ne pas comprendre cette propension de nos autorités à vouloir interdire le port du voile, alors que le verset 59 de la Sourate 33 « AL-AHZAB » (Les Coalisés) du Saint Coran est plus que clair sur la question : « Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux », a rappelé le jeune imam.

Ayat, viole islamiqueEt, notre invité de préciser qu’il a été ainsi demandé aux femmes de couvrir tout leur corps afin d’éviter le regard des hommes. « Et le Prophète, toute sa vie, a prêché cette parole de Dieu. Si aujourd’hui quelqu’un dit le contraire, il aura contredit Dieu, et il aura contredit le Prophète Mohamed (PSL)», a-t-il rappelé, ajoutant que le port du voile n’a aucune nuisance à personne d’autres.

Interrogé sur ce qu’il pourrait véhiculer comme message au chef de l’Etat si une opportunité lui était donnée de le rencontrer, Oustaz Ibrahima Aly Keita pense que le chef de l’Etat doit comprendre que ceux qui tuent les gens au nom de l’islam, sont loin d’être musulmans qui sont, au contraire, les véritables ennemis des terroristes.

Et, à la question de savoir s’ils pourraient accepter une interdiction du port du voile intégral dans notre pays, l’imam de la grande mosquée de la Cimenterie (Conakry) est resté catégorique : « Pas question pour nous d’enlever ce voile, car Dieu nous l’a autorisé dans son Saint Coran, et le Prophète Mohamed (PSL) nous l’a recommandé, personne ne peux nous l’interdire. Je ne le souhaite pas, mais si les autorités arrivaient à nous interdire le port du voile intégral, cela voudrait dire qu’ils veulent nous chasser du pays, mais nous n’allons pas accepter. Nous n’allons insulter personne. Mais, s’ils veulent (les gouvernants, Ndlr) qu’ils nous frappent ou qu’ils nous envoient tous en prison, mais nous n’allons jamais ôter le voile de nos femmes», averti-t-il.

A notre question sur les personnes voilées qui ont commis des attentats terroristes ailleurs, comme au Tchad, l’imam de Cimenterie a estimé bon de lever une équivoque qui trompe beaucoup d’africains : «tous les termes employés pour mous diffamer (en appelant des simples pratiquants qui ont la barbe, le voile, etc. comme Djihadistes, Islamistes ou terroristes) ont étés inventés par les ennemis de l’Islam ! Ce sont des noms montés par des extrémistes et les occidentaux, juste pour nuire la religion musulmane. Et, ça, ce n’est pas nouveau ! Cela a toujours existé depuis le temps du Prophète Mohamed (PSL). Ce sont ces mêmes personnes qui se sont faites appeler musulmans pour pouvoir s’infiltrer et qui ont tué Saydinaa Ousmane ; alors que ce compagnon du Prophète (PSL) lisait le Coran. Ils se sont opposés à Saydinaa Aly, paix à son âme, etc.».

Enfin, Oustaz Ibrahima Aly Keita explique que les mauvaises personnes ont toujours utilisé les bonnes choses pour nuire. Et, on ne doit donc pas interdire ces bonnes choses à cause des mauvais ! Pour mieux se faire comprendre, l’imam a utilisé l’image des bandits qui se déguisent en agents de forces de l’ordre pour braquer et tuer des paisibles citoyens. « Est-ce que l’Etat a songé une fois à discuter de l’interdiction du port des tenues militaires, de gendarmes ou de policiers parce que des coupeurs des routes et assassins en ont porté ? Donc, c’est de cette même façon que les personnes de mauvaises intentions se déguisent en portant le voile intégral pour nuire les musulmans et les opposer les uns des autres », a-t-il fait remarquer.

Avant de bénir pour le rayonnement de Guineematin.com, les médias guinéens, les citoyens dans leur entièreté et le succès du mandat du président Alpha Condé pour le bonheur de l’ensemble des Guinéens, l’imam de Cimenterie a invité les autorités à renforcer la sécurité, au lieu d’entrer dans la croyance inébranlable des uns ou des autres, surtout parler du voile intégral. « Personne n’a interdit le port de la tenue militaire en Guinée parce que des bandits s’en servent pour semer la terreur et la désolation », a-t-il insisté.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin