Elhadj Lamine Sangaré de la CNTG 1Les leaders syndicaux de Labé ont commencé la conférence d’information et de sensibilisation par déplorer la faible mobilisation des fonctionnaires à cette réunion syndicale, a constaté sur place un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Cette rencontre syndicale devait commencer à 14 heures TU. Mais, jusqu’à 15 heures, il n’y avait presque que des chauffeurs et mécaniciens dans la salle. Les autres travailleurs du secteur public dont les enseignants et agents de santé ont brillé par leur absence à cette réunion  syndicale.

Ce qui a provoqué la colère des deux leaders de l’Inter centrale syndicale, Elhadj Lamine Sangaré de la CNTG et Alpha Ousmane Diallo de l’USTG.

Tout en félicitant la mobilisation des travailleurs du secteur informel, Elhadj Lamine Sangaré de la CNTG a vigoureusement dénoncé ce qu’il qualifie de l’hypocrisie des fonctionnaires de Labé qui, selon lui, ne veulent pas mouiller le maillot mais sont toujours prêts à dénigrer les leaders syndicaux.

Pour enfoncer le clou, Alpha Ousmane Diallo a déploré le comportement d’un enseignant affilié à l’USTG qui lui aurait indiqué au téléphone qu’il ne pouvait pas répondre à l’invitation à la réunion syndicale sans l’autorisation des autorités de l’éducation de Labé.

Au moment où nous mettons cette nouvelle en ligne, les leaders syndicaux sont entrain de faire la lecture des documents venus de Conakry.

De l’amphithéâtre de Labé, Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin