chien1Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi la rencontre entre deux chiens finit toujours en une bataille rangée ?

Autrefois, ces fidèles compagnons de l’Homme que sont les chiens, vivaient en société bien structurée, avec une hiérarchie sociale. Des règles régissaient le fonctionnement de la vie en communauté, avec des actes permis et d’autres défendus. L’adultère faisait partie des délits proscrits dans cette société où régnait une relative harmonie.

Un de ces 4 matins, Milou revenait d’une journée de labeur quand à sa grande surprise il surprend sa douce-moitié dans les bras d’un de ses voisins. Furieux et jaloux comme un crabe, Milou décide de porter l’affaire au tribunal.

Le jour du procès, une meute de chiens avait pris d’assaut la salle d’audience, en présence du Roi des chiens. Le débat fut très houleux entre les deux parties.

Mais au plus fort des débats, un inconnu a commis l’imprudence de souiller la cour royale par une odeur pestilentielle. En effet, c’était un crime de lèse-majesté que de péter à la présence du Roi.

Le procès pour adultère fut aussitôt suspendu, le temps de retrouver celui qui a osé rependre cette odeur nauséabonde sur la cour royale. Chacun pointait un doigt accusateur sur son voisin immédiat. L’on se regardait en chiens-de-faïence.

Il s’en suivit un remue ménage sans précédant. Le procès se mua en une véritable bataille rangée. Il y eut des injures, des insultes, des échanges de griffes et de coups de crocs. Ça tournoyait dans la poussière. Et puis la meute se dispersa dans un tohu-bohu indescriptible.

C’est pour cette raison que de nos jours, quand deux chiens se rencontrent dans un coin de rue, ils se flairent le postérieur (le fessier) pour tenter de retrouver celui qui a manqué de respect au Roi et à la Cour. Toute chose qui pourrait relancer le procès pour adultère… Sans commentaires !

Alpha Mamadou Diallo pour Guinematin.com

Tel. 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin