Lamine Bah« Ici à Cosa, la circulation n’existe plus ! On grève pour qu’il y ait une diminution du prix du carburant pour nous le bas peuple. S’il (le gouvernement) diminue le prix du carburant à 5 000 francs, c’est bon pour tous les guinéens, non seulement pour les travailleurs, mais aussi pour nous le bas peuple. Nous voulons que cette grève se poursuive jusqu’à ce qu’on se comprennent », a expliqué Lamine Bah, précisant qu’il n’y a pas eu d’interpellations dans son quartier ce jeudi 18 février 2016.

De Cosa, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin