alpha-condeComme annoncé dans un article précédent de Guineematin.com, la coordination manding a présenté les excuses de l’honorable Mamadi Diawara « Yaourt » et du député uninominal de Siguiri, Sékou Savané au chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé, ce jeudi 13 octobre 2016 à la présidence de la République.

Mais, à la dernière minute, l’honorable Mamadi Diawara n’a pas été vu à Sékhoutouréya. Selon certaines confidences accordées à Guineematin.com, le président du PTS a attendu que tout le monde soit devant le président Alpha Condé pour appeler et dire être malade.

Pour sa part, le député uninominal de Siguiri, le doyen Sékou Savané, a eu un long tête à tête avec le président Alpha Condé avant la réunion avec la coordination.

Justement, c’est la coordination manding qui a présenté les excuses des députés (Mamadi Diawara et Sékou Savané) au professeur Alpha Condé à qui ils avaient adressé une sévère lettre ouverte en tant que cadres malinkés…

Ainsi, au nom de l’ensemble des populations de Siguiri dont les deux députés sont originaires et de la communauté manding en général, le porte parole de la coordination, Néné Moussa Maléah Camara, a demandé au président Alpha Condé de pardonner Mamadi Diawara et Sékou Savané.

Selon nos sources, le chef de l’Etat ne s’est pas trop étendu sur le cas de l’absent, Mamadi Diawara… Mais, concernant Sékou Savané, le professeur Alpha Condé aurait dit n’avoir pas de problèmes particuliers avec le doyen. Au contraire, le chef de l’Etat aurait rappelé les liens très forts qui les unissent, en citant par exemple l’intégration au RPG arc-en-ciel qu’il avait pourtant combattu de l’ancien ministre de l’Economie et des Finances du régime Lansana Conté. A en croire nos informateurs, Alpha Condé aurait inscrit l’acceptation de Mamady Kaba dans son parti, le RPG, après le départ de ce dernier du PUP au crédit du député uninominal de Siguiri, Sékou Savané.

Par ailleurs, en ce qui concerne le problème politique qui les oppose, le président Alpha Condé aurait dit avoir discuté du sujet à huis clos avec l’honorable Sékou Savané lors de leur tête à tête vers 13 heures, avant la réunion avec le manding.

Bref, même si les interprétations divergent sur les causes réelles de l’absence du député et président du PTS, Mamadi Diawara de cette importante rencontre, il est aujourd’hui clair que ceux qui avaient exigé des excuses du président Alpha Condé aux cadres malinkés se relaient à Sékhoutouréya pour lui demander pardon…

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin