L’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) s’est tenue ce samedi 22 avril 2017 à son siège national, sis à la minière, dans la commune de Dixinn. A l’absence du président de ce parti, Elhadj Cellou Dalein Diallo, en tournée à l’intérieur du pays, c’est son vice-président, Docteur Fodé Oussou Fofana qui a présidé la rencontre, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Au cours de cette rencontre, l’honorable Ousmane Gaoual a précisé que 2020 est loin pour la prise du pouvoir par Cellou Dalein.

«J’entends beaucoup de gens dire qu’en 2020, Cellou sera président. Mais, si Cellou n’est pas président d’ici 2020, la Guinée court une très grande catastrophe ; car, 2020, c’est loin. Et, Alpha est en train de nous donner tous les éléments pour une révolte populaire puissante pour le mettre hors de nos frontières parce qu’il ne respecte pas les accords, il ne tient pas parole. Et, maintenant, il commence à distiller partout des éléments qui justifient que chacun d’entre nous se lève et prend un bâton et se dirige à Sékoutouréyah parce qu’on parle de 3ème mandat, de 6ème mandat, etc.», a dit le tonitruant Ousmane.

Selon le député de Gaoual, le président de la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante) est à l’origine de toutes les manœuvres politiques dans notre pays. «J’ai dit, il y a quelques années, que Bakary Fofana devrait être pendu. Les gens ont dit que j’abusais, que ce n’est pas cohérent, c’est la violence. Mais, les problèmes politiques de la Guinée sont liés à la mauvaise organisation des élections dans notre pays. C’est elle, qui occasionne les manifestations. C’est à cause de ces manifestations que nous avons enterré 86 personnes, tuées par nos forces de défense et de sécurité. La CENI est à l’origine de tout cela », a fait remarquer Ousmane Gaoual.

A en croire le député, le Président de la CENI compte aller en Corée du Nord pour chercher des assistants en informatiques afin d’organiser les élections en Guinée. « Vous vous imaginez ? Bakary Fofana va chercher des assistants en Corée du nord pour organiser des élections ici. Ce qui l’intéresse, c’est l’argent. Il a pris beaucoup d’argent. Maintenant, nous lui demandons de faire en sorte que les prochaines consultations électorales se déroulent rapidement et sans lui », a-t-il martelé.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin