L’Union des Forces Républicaines (UFR) ne va plus accepter de « se faire rouler dans la farine » par le RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir en Guinée. Le non-respect des accords électoraux qui lient les deux formations est à l’origine de cette prise de position du parti du Haut Représentant du chef de l’Etat. L’annonce en a été faite ce samedi 24 novembre 2018, à l’occasion de l’assemblée générale du parti à son siège à Matam, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Le siège de l’UFR était noir de monde ce samedi à l’occasion de cette rencontre politique. C’est Sidya Touré qui a présidé la rencontre au cours de laquelle les élus du parti à Matam et à Dixinn ont été présentés à l’assistance.

Par ailleurs, il a été question des nombreuses arrestations enregistrées dans les rangs du parti, à Siguiri notamment. Il a été dénoncé le jeu auquel se livre le RPG Arc-en-ciel pour le contrôle des communes rurales et urbaines de la Guinée (Boké, Siguiri, Kinièbakoura, Siguirini, Hérémakonon dans Faranah, Kamsar,…)

Devant cet état de fait, Baba Fofana, alias Soldat, coordinateur de l’UFR à Siguiri, va demander à Sidya Touré (en langue Maninka) de démissionner de son poste de Haut Représentant du Chef de l’Etat. Dans sa réponse, le président de l’UFR dira que la réunion du bureau politique, programmée le mercredi prochain, va se pencher sur cette éventualité. « Comme on a une réunion du bureau politique le mercredi, il y aura beaucoup de débats ce jour là… »

Pour ce qui est des consultations électorales passées, Sidya Touré a rappelé les nombreuses irrégularités qui ont entachés ce processus. Selon Sidya Touré, alternant le Soussou et le Français, « la lutte qu’on a commencé va continuer. Cette fois-ci, on a été victime d’un véritable complot. Mais ça, c’est fini. On ne peut nous dire que l’UFR a perdu à Kaloum devant le RPG.

Cela veut dire que toutes les élections qu’il y a eu, c’est du faux. On ne peut pas gagner en 2010 à Kaloum, gagner en 2013 à l’uninominal, et qu’on vous dise qu’en 2018, vous êtes 3ème ou 4ème. Pourquoi ? Parce que la tricherie des élections communales, on en a été victime plus que n’importe qui. Mais, on va se battre contre ce genre de choses à l’avenir ».

Parlant des alliances dans le cadre de la mise en place des exécutifs communaux, l’UFR se dit désormais prête à y aller avec tout le monde, ignorant ainsi l’accord qui lie le parti au RPG Arc-en-ciel. « Les dernières nouvelles que nous avons, après la trahison de Boké, on s’est mis d’accord sur quelque chose, et la nuit, le RPG est parti négocier avec l’UFDG, non seulement pour nous enlever la mairie, mais pour faire en sorte qu’on ait aucun représentant à l’exécutif communal de Boké, alors que les accords qu’on a signés commençaient par cette ville-là.

Donc, nous avons décidé au niveau de l’UFR, que c’est la seule commune que le RPG va gagner dans la préfecture de Boké. Puisqu’ils veulent partager avec les autres, nous aussi on va faire la même chose. Pour ce qui est de Kamsar, on a dit au RPG, comme vous nous avez trahis à Boké, vous nous donnez Kamsar. Si vous ne nous donnez pas la mairie Kamsar, tout le monde va perdre. A partir du moment où vous avez à faire à des gens qui ne respectent pas leur engagement, il faut leur dire la vérité… »

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com