Dans le cadre de l’accompagnement des populations face aux difficultés liées au Covid-19, le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, a annoncé hier, lundi 06 avril 2020, la prise d’une batterie de mesures par le gouvernement. Ces mesures vont de la gratuité du transport public au payement des factures d’eau et d’électricité par le gouvernement en passant par des exonérations fiscales pour certaines entreprises privées.

Le secrétaire général de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) de Siguiri pense que ces mesures n’auront aucun impact su le panier de la ménagère, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Les mesures gouvernementales visant à minimiser les impacts du Coronavirus sur les populations sont bien accueillies à Siguiri, fief du RPG, le parti au pouvoir. Mais, pour ce qui est de la gratuité de l’électricité et de l’eau, certains citoyens ne s’en émeuvent pas d’autant plus qu’à Siguiri, personne ne paye le courant depuis l’électrification de la ville en 2007.

D’ailleurs, pour Manden Bakary Magassouba, le secrétaire général de la CNTG de Siguiri, ces mesures n’auront aucun impact sur le panier de la ménagère. « Ces mesures n’auront aucun n’impact sur le panier de la ménagère à Siguiri. Tout ce que le Premier ministre a dit était gratuit à Siguiri avant. Siguiri n’a jamais payé le courant. Le transport qu’il a annoncé, ça ne concerne que la ville de Conakry. Actuellement, nous les transporteurs, nous souffrons énormément depuis l’annonce des premières mesures à savoir la diminution des passagers et ils n’ont rien enlevé sur le prix, puisque les 1000 GNF sont insuffisants », a-t-il lancé.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guinneematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin