Amara Kadiatou Camara, coordonnateur régional du SLECG

L’antenne du SLECG à N’Zérékoré a accueilli avec joie et satisfaction la décision du Premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana, de dégeler les salaires des enseignants grévistes. Interrogé par le correspondant local de Guineematin.com, Amara Kadiatou Camara, le coordinateur régional du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, a salué une très bonne initiative.

« Je pense que c’est une bonne chose, une très bonne initiative de dégeler le salaire des enseignants grévistes. Comme vous le savez, ce que le SLECG demande, c’est juste l’amélioration des conditions de vie des enseignants. Le gouvernement doit comprendre que nous sommes en train de réclamer notre droit. Le gouvernement n’est pas notre ennemi, il doit comprendre que le combat que nous sommes en train de mener, c’est un combat noble, c’est un droit pour nous d’aller en grève. Donc en tant structure syndicale, nous cherchons aussi à mettre pression sur le gouvernement afin que nos conditions de vie soient améliorées. Parce qu’en principe, les enseignants ne doivent pas réellement souffrir si les choses sont bien partagées », soutient le syndicaliste.

Le leader du SLECG a N’Zérékoré en profite pour lancer un appel aux enseignants de la région. « Je leur demande de resserrer les rangs parce que le combat syndical est toujours un combat répétitif. Donc ils doivent tenir bon. Il faudrait que le gouvernement fasse quelque chose pour nous pour que nos conditions de vie et de travail soient améliorées », a lancé Amara Kadiatou Camara.

Depuis plus de trois mois, les salaires des enseignants qui ont observé la grève déclenchée le 09 janvier 2020 par le SLECG dirigé par Aboubacar Soumah étaient gelés. Après plusieurs négociations menées par l’USTG (centrale syndicale à laquelle est affilié le SLECG), le chef du gouvernement guinéen a décidé de dégeler ces salaires.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél. : +224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin