L’association nationale des producteurs de viande de volailles de Guinée (APVG) a appris avec amertume la découverte d’une cargaison de poulets pourris provenant de l’importation de carcasses de poules pondeuses reformées et destinées à la consommation des Guinéens. Cette marchandise a été saisie par les autorités de contrôle sanitaire et déversée sur le site de compostage des déchets de Dar-Es-Salam.

La poule pondeuse réformée est une poule de plus de 1,5 ans d’âge qui n’est consommée ni en Europe, ni aux Etats-Unis.

Guineematin.com vous propose de cliquer sur le lien suivant pour lire la déclaration :

Déclaration de l’association nationale des producteurs de viande de volailles de Guinée

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin